Le calme avant la tempête...

Ça me tiens vraiment à cœur de vous en parler ici car je le vis comme une renaissance

Au bout de 32 ans, ça y est, je me connais... 

 

C'est très bête à écrire comme cela mais j'ai enfin appris comment je fonctionne... 

Dans ma vie, il y a des périodes où tout sera rose quoi qu'il arrive et où tout sera noir quoi qu'il arrive... 

Je suis une émotive, de celles qui ont la joie de vivre autant que le spleen... 

La joie de vivre, le sourire sans savoir où ça le mène...

A l'intérieur, parfois, je broie du noir et je me venge sur ce qui me fragilise et me fais culpabiliser le plus : mon enveloppe corporelle... 

Ces kilos émotionnels

 

Depuis la moitié de ma vie, je me torture à vouloir perdre du poids, le yoyo infernal...
Mais en fait ce n'est pas a coups de régimes que ça marchera.

Il faut que je m'écoute tout simplement...

Les périodes où tout va bien, je dois équilibrer mon alimentation sans être dans le contrôle permanent bien entendu. 

Les périodes où tout va mal, je dois tenter de maîtriser mes TCA, insistant sur les questions de base : "Est-ce que j'ai vraiment faim ?" , "Pourquoi je ressens ce besoin de dévorer ?", ... 

En ce moment, c'est une période de calme... 

Ça fait du bien, je me sens bien, ma balance m'aime, j'aime !

 

La miraculeuse 

 

Bien entendu, je n'ai pas appris a me connaître seule. 

J'ai fais ce pas il y a quelques mois d'aller consulter quelqu'un. 

Pas une diététicienne, pas une nutritionniste mais une spécialiste pouvant régler ou au moins me faire comprendre mes troubles du comportement alimentaire

Au bout de quelques séances, de larmes et de remise en question, j'ai compris, je me suis comprise.

Je fonctionne à l'émotion, c'est ainsi.

Je profites à fond du calme avec la tempête en espérant qu'elle sera dans longtemps... 

Et parfois je me mets à rêver... 

Et si elle ne revenait jamais ? 

 

 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire