Le rendez-vous neuro-pédiatre tant attendu...

Poulpinou est soupçonné depuis quelques années d'une dyspraxie.
Après des mois d'attente nous avons vu il y a une quinzaine de jour une neuro-pédiatre pour faire le point.
Pour le moment sans diagnostic posé on ne pouvait parler que de troubles praxiques.

Comment ça s'est passé ?


Le rendez-vous avec la neuro-pédiatre a duré un peu moins d’une heure et nous avons repris tous les 3 de A à Z la vie de Poulpinou.
Elle nous a posé des tonnes de questions mais elle connaissait déjà les réponses pour certaines.
Ok c'est son métier mais c'est assez surprenant ! 

Elle a de suite vu qu'elle avait face à elle un Poulpinou hypersensible.
Elle a parlé d'enfant chamallow, je ne connaissais pas ce terme mais il lui va si bien...

Avec les tests pratiqués lors du rendez-vous et avec tous les bilans que l'on avait fait en amont, la neuro-pédiatre en a conclu qu’il n’y avait pas besoin de faire un bilan neurologique poussé pour Poulpinou.
Cela m'a rassurée, je n'avais pas forcément envie de lui faire subir une batterie de tests à l'hôpital... 

Elle penche pour soit une dyspraxie visuo-spatiale soit sur le fait que Poulpinou soit simplement « lent au démarrage » avec quand même un penchant pour la première supposition sauf que c'est compliqué de la diagnostiquée avant 7 ans.

Et là intérieurement je me suis dit : "Ça y est c'est quasiment dit et nous n'avons pas de surprises !".

Et maintenant ?


Pour la suite, nous devons refaire 15 séances d’orthoptie puis ensuite un test de Qi (WISC 5) avec un psychologue pour confirmer ou infirmer cette dyspraxie visuo-spatiale

À l'heure actuelle sans les séances d'orthoptie, Poulpinou serait diagnostiqué de cette dyspraxie visuo-spatiale

Nous revoyons la neuro-pédiatre fin Juin avec les nouveaux bilans et ensuite nous verrons ce qui sera à mettre en place ou pas...

Quoi qu'il en soit même si c'est simplement qu'il est "long au démarrage" mon Poulpinou aura besoin encore de rester avec sa psychomot' et son orthoptiste.

Le chemin est encore long...
Mais main dans la main on avance...
Pas après pas...


 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire