A la découverte du Grand T

Il y a quelques semaines avec 3 autres blogueuses du collectif Les blogs du 44, j'ai eu la chance de pouvoir partir à la découverte du Grand T, théâtre de la Loire Atlantique.


J'avais déjà eu l'occasion grâce au festival Petits et Grands de découvrir la salle de spectacle appelée "La chapelle" et le superbe parc de ce lieux mais jamais plus, voilà qui est chose faite.
Nous avons assisté à la dernière représentation nantaise de la pièce de théâtre Burlesque Bigre puis ensuite nous avons eu la chance immense de pouvoir découvrir les coulisses du théâtre. 

 

Bigre 

Bigre est un spectacle mélo-burlesque écrit par Pierre GUILLOIS.
Ce spectacle a reçu le Molière de la meilleure comédie en 2017.

C'est l'histoire de trois personnes lambdas qui habitent trois appartements mitoyens au dernier étage d'un immeuble.
Ces trois personnes sont totalement différentes :
- un homme qui vit dans un appartement ultra-moderne où tout est de haute technologie ;
- un second homme qui vit dans un bordel organisé ;
- une femme qui vit dans un appartement plutôt girly.

On découvre leurs petites vies, comment ils agissent et interagissent entre eux, ...
Chapeau aux acteurs pour les disparitions mystérieuses entre deux scènes !
J'ai beaucoup ri, eu ce petit "oooh..." d'émotion puis ri à nouveau.
Sans trop en dévoiler la fin du spectacle est... Explosive !

Les coulisses du Grand T et le restaurant

Comme c'était la dernière représentation du spectacle Bigre, nous avons pu assister au démontage de la scène, ce qui est assez spectaculaire.
Les gens courent partout, doivent tout nettoyer, démonter, ranger, ...



Ensuite nous avons parcouru les coulisses assez vintage du Grand T.
Les dizaines de dizaines de pièces : les loges, une laverie, des câbles, des filtres, ...
Tout ce qui compose un théâtre et c'est énormissime, je n'imaginais à quel point c'est une petite ville.
Et pour l'anedocte, sachez que même les animaux ont une loge !


Pour finir, nous avons pu échanger avec l'équipe de communication autour d'une planche apéro et de bon vin dans le restaurant du Grand T.
Très bien reçues par un serveur ultra généreux qui vous propose le choix entre deux vins de la variété souhaitée et vous les fait goûter afin que vous puissiez choisir le vin qui vous va le mieux.
Pour ma part ce petit Malvoisie était délicieux !

Bon à savoir : On peut manger au restaurant du Grand T sans avoir assister à un spectacle !
Le menu est à un tarif abordable, le lieu très sympa et de ce que j'ai pu voir ça à l'air très bon.

Le Grand T en famille ? 

Côté public famille Le Grand T propose une programmation famille très riche mais plutôt des spectacles à partir de 6 voir 7 ans minimum.
Comme d'habitude, c'est bien entendu à chaque parent de juger ce qui convient ou non à son enfant.
Ayant un presque 7 ans assez sensible, je vais attendre un petit peu avant de lui faire découvrir ce lieu qui m'a tant charmée.

De mon côté par contre, je vous avoue que au vu de la programmation, j'ai très très très envie de retourner prochainement !

Les tarifs varient suivant les spectacles.
On peut réserver soit sur Internet sur le site du Grand T ou directement là bas.
Avant, il y a avait un kiosque au Passage Pommeraye mais il n'existe plus.

Il existe aussi des formules d'abonnements avantageuses où on doit choisir plusieurs spectacles dans l'année.



Coté pratique

Le Grand T est situé 84 rue du général Buat presque au coeur de Nantes.
Il est accessible en voiture avec un grand parking.
La ligne de bus C1 - Arrêt Chalatres dépose juste à coté.

Pour en savoir plus sur la programmation et le lieu : www.legrandt.fr/

Un énorme MERCI au Grand T de nous avoir si bien accueillies !
Merci pour la représentation offerte, la visite des coulisses, les rires et les échanges !
 

Le rendez-vous neuro-pédiatre tant attendu...

Poulpinou est soupçonné depuis quelques années d'une dyspraxie.
Après des mois d'attente nous avons vu il y a une quinzaine de jour une neuro-pédiatre pour faire le point.
Pour le moment sans diagnostic posé on ne pouvait parler que de troubles praxiques.

Comment ça s'est passé ?


Le rendez-vous avec la neuro-pédiatre a duré un peu moins d’une heure et nous avons repris tous les 3 de A à Z la vie de Poulpinou.
Elle nous a posé des tonnes de questions mais elle connaissait déjà les réponses pour certaines.
Ok c'est son métier mais c'est assez surprenant ! 

Elle a de suite vu qu'elle avait face à elle un Poulpinou hypersensible.
Elle a parlé d'enfant chamallow, je ne connaissais pas ce terme mais il lui va si bien...

Avec les tests pratiqués lors du rendez-vous et avec tous les bilans que l'on avait fait en amont, la neuro-pédiatre en a conclu qu’il n’y avait pas besoin de faire un bilan neurologique poussé pour Poulpinou.
Cela m'a rassurée, je n'avais pas forcément envie de lui faire subir une batterie de tests à l'hôpital... 

Elle penche pour soit une dyspraxie visuo-spatiale soit sur le fait que Poulpinou soit simplement « lent au démarrage » avec quand même un penchant pour la première supposition sauf que c'est compliqué de la diagnostiquée avant 7 ans.

Et là intérieurement je me suis dit : "Ça y est c'est quasiment dit et nous n'avons pas de surprises !".

Et maintenant ?


Pour la suite, nous devons refaire 15 séances d’orthoptie puis ensuite un test de Qi (WISC 5) avec un psychologue pour confirmer ou infirmer cette dyspraxie visuo-spatiale

À l'heure actuelle sans les séances d'orthoptie, Poulpinou serait diagnostiqué de cette dyspraxie visuo-spatiale

Nous revoyons la neuro-pédiatre fin Juin avec les nouveaux bilans et ensuite nous verrons ce qui sera à mettre en place ou pas...

Quoi qu'il en soit même si c'est simplement qu'il est "long au démarrage" mon Poulpinou aura besoin encore de rester avec sa psychomot' et son orthoptiste.

Le chemin est encore long...
Mais main dans la main on avance...
Pas après pas...