Si j'étais moi... [Dépression saisonnière]

Lorsque l'on me décrit certains adjectifs reviennent souvent : pétillante, souriante, bonne vivante...

Certains moments de l'année, tout cela n'est que façade...

Mon monde à moi est soit tout rose, soit tout noir...

Il n'a pas un juste milieu...

Voilà celle que je suis en ce moment...

Je me sens amère...

Je me sens crevée...

Je me sens vide...

Je me sens "sans envies"...

Je me sens nulle...

Je me sens pas belle...

Je me sens impuissante... 

Je me sens grosse...

Je me sens une autre que celle que vous décrivez...

Rien de grave...

Cette petite déprime saisonnière qui revient chaque année...

A la même période... Quoi que je fasse...

Peu importe ma vie du moment... 

Alors en attendant le soleil, je vais reprendre là où il est mon plus beau sourire et m'en vêtir...

Pour me faire oublier...

Et surtout me faire patienter avant le retour des beaux jours... 

Quand je serai à nouveau moi...



Avant que vous pensiez que je suis au fond du fond...
 

La déprime hivernale ou dépression saisonnière touche entre 3 et 5% de la population.
C'est un sentiment qui va et vient entre Octobre et Mars.

La cause exacte de la dépression saisonnière n'est pas connue, la diminution de l'intensité et de la durée de la lumière solaire en automne et en hiver semble jouer un rôle important.

Les principaux symptomes :

- Humeur dépressive
- Perte d'intérêt pour quoi que ce soit
- Fatigue intense dès le réveil (non résolue par le sommeil)

A ces principaux symptômes s'ajoutent souvent :

- Irritabilité et autres changements d'humeurs
- Dévalorisation de soi,
- Culpabilité excessive et injustifiée,
- Troubles de la concentration et de l'attention,
- Baisse de libido,
- Troubles du sommeil,
- Perte ou gain de poids

Et vous assure que quand le soleil revient, tout va mieux !  


6 commentaires :

  1. J'ai l'impression de vivre et de ressentir exactement la même chose!
    Vivement le retour du soleil ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair !
      Il est au rendez-vous aujourd’hui : profitons !!

      Supprimer
  2. Bon courage, je connais très bien ces sensations et c'est pas toujours évident quand il faut gérer le travail et les enfants...

    Vivement le retour du soleil !
    En attendant, gros bisous

    RépondreSupprimer
  3. Le seul truc bien d être au chômage en ce moment,c est de pas avoir à s habiller...mais de ruminer seule. Vivement cet été, apero et fiesta !!!

    RépondreSupprimer