Le premier trimestre de CP de Poulpinou

Mardi soir, j'avais rendez-vous avec la maîtresse de Poulpinou pour faire un point sur son premier trimestre de CP.

J'y allais avec du baume au coeur, mesurant jours après jours les progrès titanesques de mon Poulpinou.

Et comme j'ai bien fait !

Pour un enfant aux troubles praxiques, le CP est assez révélateur.
Soit il écrit, soit il n'écrit pas...

Nous sommes avec Poulpinou dans le premier cas de figure et on peut même dire qu'il se débrouille très bien.

Nous avons la chance qu'il soit dans classe d'une maîtresse qui aiment les petits dys et fait tout pour les aider au mieux.

Elle adapte le travail de Poulpinou en fonction de sa fatigue car oui un enfant aux troubles praxiques se fatigue bien plus vite qu'un autre...

J'aime imager les troubles praxiques en disant aux gens que c'est comme si ils vivaient avec des gants de boxe à la place des mains.

Imaginez passer toute une semaine crevante d'école avec ces gants...
Dur...

En début d'année, la maîtresse de Poulpinou ne savait pas à quoi s'attendre enfin si car elle discute beaucoup avec la psychomotricienne de Poulpinou et nous avons cette chance, j'en suis consciente.

Elle me disait qu'elle a eu le bonheur de trouver un petit garçon hyper volontaire, battant et qui en veut !

Selon elle , et cela nous conforte dans nos choix, le fait que l'on ait pas fait tout un drame de cette dysference se ressent chez Poulpinou.

On sait qu'il a ce trouble, on vit avec et au lieu d'en faire un handicap, on en a fait une force invisible.

Poulpinou sait qu'il est dysferent mais on a choisi de ne pas lui montrer.

Petit exemple très concret :
A la piscine il était le premier séché habillé alors que c'est lui que la maîtresse pensait devoir aider.

"Apprends moi à faire tout seul mais en t'adaptant a moi" est notre adage quotidien.
Avec PapaCheri, nous sommes fiers de notre petit bout d'homme dysferent mais autonome.

Au niveau scolaire pur, à tout juste 6 ans, Poulpinou lit et comprend ce qu'il lit.
Il s'intéresse beaucoup aux maths, aux sciences, à tout ! 

C'est un élève impliqué mais qui a pour défaut de ne pas demander de l'aide.

Troubles praxiques obligent, seuls l'écriture et le dessin sont compliqués.
Poulpinou a commencé son année avec un cahier "dys".
Les lignes du ciel, de la terre, de l'eau et du feu sont un système qui permet d'imager l'écriture.

Pour lui ça a de suite été acquis et il est ensuite passé à des interlignes plus petites.

Notre prochaine étape commence en janvier avec un vrai cahier en ligne seyes !
Si cela ne fonctionne pas, c'est que c'était trop tôt donc on retentera plus tard.

La maîtresse a confiance, la psychomot' a confiance, nous avons confiance et surtout Poulpinou veut !

Je suis sortie de ce rendez-vous trimestriel avec une fierté de dingue !

Fière d'être sa maman !

Ce petit garçon qui se bat contre sa dysference c'est le mien !

Et pour rien au monde, je ne changerai cela... 



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire