Et ce n'était pas elle...

Maintenant que c'est derrière nous, je prends le temps de venir vous raconter...

En décembre, je vous confiais ici mes doutes face à l'assistante maternelle de Miss Crevette, si j'avais su comme j'avais raison...

A la rentrée des vacances de Janvier tout semblait aller mieux, on a donc laissé couler.

Et puis à partir de fin février, c'était de nouveau reparti : des pleurs de folie le matin quand PapaChéri passait le portail de l'immeuble et le soir idem quand je venais la chercher, elle me serrait très fort de peur que je reparte sans elle.

Les repas étaient une catastrophe, Miss Crevette allant jusqu'à vomir son repas ou au moins le recracher sans raisons à partir de début Avril et tout les jours.
A la maison : pas de vomissements...
Selon l'assistante maternelle, notre fille était anorexique, elle avait un problème dans sa tête... 

Nous avons donc pris rendez-vous chez le médecin pour voir si il y avait une raison clinique, comprendre et le verdict est tombé : vomissements psychosomatiques...

A 18 mois...

Le médecin nous a dit que nous n'avions pas le choix, il fallait changer d'assistante maternelle et très vite.
Miss Crevette est un "tout petit poids" et sa courbe de poids pas jolie jolie alors si en plus elle se met à vomir...

Et là, la culpabilité...

Celle de ne pas avoir changé d'ass mat avant, celle de laisser ma fille là bas alors que ça ne va pas, celle de travailler, celle de ne rien avoir fait...

Le lendemain soir, la boule au ventre, j'ai annoncé à notre ass mat' notre choix de nous séparer d'elle et sa réaction m'a mise à terre : "Ahh mais ça fait des mois que je voulais vous le dire que ça n'allait pas mais je n'osais pas parce que je ne voulais pas vous laisser sans personne".

La journée ne se passait pas bien du tout, bien pire que ce qu'elle nous disait le soir pendant le temps des transmissions de la journée: Miss Crevette restait à priori stoïque quand l'ass mat' était dans la pièce puis redevenait "vivante" quand elle n'y était pas.

Miss Crevette aurait peur d'elle, cela devenait difficile pour notre ancienne assistante maternelle, encore plus vu ses vomissements pour Miss Crevette.

On savait que les journées n'étaient pas terrible mais pas jusque là...
Pourquoi avoir attendu tout ce temps pour nous dire les vraies choses ??
On ne passe pas nos journées là bas...
Comment on aurait pu deviner que tout allait si mal si Miss Crevette ne s'était pas mise à vomir ?

L’assistante maternelle nous dit qu'effectivement il faut que l'on change, qu'elle comprend notre choix et qu'elle nous laisse le temps de trouver quelqu'un d'autre, que c'est une période de transition...

Pendant cette période, je ne sais pourquoi et j'ai trouvé ça assez cruel et culpabilisant, elle a filmé Miss Crevette et m'a montré.
Le regard vide, comme prostrée, hyper mal à l'aise, stoïque...
J'avais du mal à croire que cette petite fille était la mienne...

Et un jour, celui de trop, notre ancienne assistante maternelle nous annonce qu'elle arrête, là maintenant, qu'elle ne veut plus garder Miss Crevette mais qu'elle ne veut pas démissionner...

Je vous passe le passage de la fin de contrat, PapaCheri s'est occupé de tout cela car je suis une nulle en ça mais ça n'a pas été hyper facile.

Nous avons fini par trouver une autre assistante maternelle pour début juin, une personne avec une vingtaine d'années d'expérience, douce et pétillante.
Et coup de chance, une place dans un multi-accueil le temps que notre nouvelle assistante maternelle soit disponible.

Au multi-accueil, Miss Crevette y va avec le sourire, y mange bien malgré son petit appétit, y joue, y vit, est elle-même !
Petit bonheur d'entendre que ma fille est facile à vivre, qu'elle est mimi et que son sourire de coquine est ravageur.

On doit malgré tout désormais faire le deuil de ne pas savoir ce qu'il s'est passé ou non d'ailleurs chez notre ancienne assistante maternelle...

L'essentiel est que Miss Crevette n'en garde aucunes séquelles...
Qu'elle continue de retrouver sa joie de vivre hors de la maison et de prendre du poids pour retrouver une courbe "normale".

Et pour finir on va croiser les doigts pour que tout se passe comme à l'accueil crèche d'urgence avec notre nouvelle assistante maternelle... 

Si on pouvait savoir tout ce qu'il se passe dans ta petite tête de coquine...

6 commentaires :

  1. Ohhhh j'ai tellement envie de te serrer dans mes bras et de te dire que tu n'y ai pour rien. Tu ne pouvais pas savoir. L'essentiel maintenant est que tout aille pour le mieux avec la prochaine, et que ta miss crevette n'aura aucun souvenir de tout ça. Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire <3
      Oui l'essentiel est que nous avons vite réagit et que pour la puce ce ne sera même pas un mauvais souvenir...

      Supprimer
  2. Quelle épreuve. Le principal est que tout aille bien maintenant. Des gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu comprends ma non disponibilité ;)
      Mais maintenant c'est ok !
      Des gros bisous

      Supprimer