Et s'engager....

J'inaugure ici une nouvelle rubrique : Carnet de campagne.


Sans vous dévoiler le nom du candidat car je ne veux pas politiser ce blog, je vous ferai part ici de mes ressentis sur ma première campagne présidentielle dans l'envers du décor...

Quand une "noob en politique" décide de devenir une "jeune padawan engagée dans une campagne" parce qu'un candidat lui parle, vraiment ! 

Tout commence semaine dernière où je reçois un mail m'invitant à une réunion ouverte pour ce candidat.

J’hésite...

J'irais... Ou pas...

Et si je me laissais emporter dans quelques choses dont je n'ai pas envie au fond ?

Et si ils me jetaient parce que je ne suis pas "encartée",  comme on dit ?

Le café où a lieu cette réunion est à deux pas de chez moi...

Allez j'y vais ! 

Sans trop savoir dans quoi je me lance ni si je vais aimer ou détester...

Et puis...

J'arrive au café et bien entendu : ils se connaissent tous !
Je reste dans mon coin et n'ose pas trop aller vers d'autres personnes, foutue timidité avec les inconnus...

La déléguée régionale prend la parole et nous annonce qu'il va y avoir 4 groupes de travail où chacun sera libre de s'exprimer, donner ses idées.

En groupe, cela me va très bien car je sais que ma timidité n'est plus dans ce cas précis...

Le groupe de travail qui me plaît le plus tourne autour de la communication : bizarre pour une blogueuse, non ?!?

Vient le temps où l'on se présente, je dis que c'est ma première fois, qu'il y a encore quelques mois je n'aurai jamais pensé être là au milieu de gens d'un parti politique, là à m'engager vivement pour quelqu'un et ne plus vouloir juste mettre mon bulletin dans l'urne.


Nous sommes 7 ou 8 dans ce groupe et nous avons tous des idées différentes selon notre génération.

Ne pas avoir vu le temps passé pourrait qualifier ma matinée ! 
J'ai hâte de savoir et voir ce qui va être retenu de cette matinée dans mon groupe de travail.

Car oui, j'ai décidé de m'engager vraiment, je vais tenter avec cette équipe de faire que notre candidat soit élu.

Rien de gagné... Challenge accepté !

Depuis ce moment où tout est clair dans ma tête c'est vraiment très bête mais je me sens adulte pour de vrai !

10 semaines avant le premier tour des élections...

Il parait que c'est excitant une campagne présidentielle...

Pour le moment, je confirme que ça l'est, c'est vrai !

Aaatchoum... Je crois que j'ai un rhube...

C'était mon leitmotiv de la semaine dernière...
Voyez de quoi je parle...
Le sale rhume qui ne passe pas avec sa petite fièvre aléatoire, sa sensation désagréable de ne plus respirer tellement le nez est bouché et tout ses maux associés : mal à la tête, mal à la gorge, mal aux oreilles...
La totale... Celle qui fait fuir tes collègues et horrifie les gens dans le bus !

Je ne le savais pas encore mais j'étais presque dans l'actu !
En effet, du 20 au 26 février 2017 se déroulera la 3ème Semaine Nationale de l'Hygiène Nasale initiée par les Laboratoires Gilbert.

Un clic pour accéder au site :)

Ce "Smell the world" réunira 4 marques des Laboratoires Gilbert dans un pop-up store à Paris, 11 rue Debelleyme, le 22 février de 10H à 19H.
Des ateliers éducatifs et informatifs, des ateliers immersifs sur l'olfactif, des jeux pour les enfants et des animations digitales sont au programme de cette journée.

On ne le sait pas assez mais l'odorat à un rôle essentiel dans notre perception du goût mais également dans notre capacité à mémoriser les choses.
L'excuse est pour moi désormais toute trouvée : "j'ai oublié, j'avais un rhume...".

Au quotidien et même en dehors des périodes de rhume, notre nez est sans cesse agressé, pauvre bichon, alors il faut prendre bien soin de lui.


A l'occasion de la Semaine Nationale de l'Hygiène Nasale, j'ai eu la chance de recevoir un kit anti-rhume offert par les Laboratoires Gilbert.
Vous vous doutez que j'ai profité de la semaine dernière pour le tester encore et encore...

Dans ce kit, j'ai pu découvrir les produits suivants :


La composition pour inhalation "Respir" de la marque Le comptoir Aroma.
Je suis assez fan de ce type de produit qui permet à mes yeux de décongestionner le nez et les voies respiratoires très vite et de manière assez douce.
Le "Respir" est composé d'huiles essentielles bio de romarin, lavande et thym.
Un "testé et grandement approuvé" pour ce produit à raison de 1 inhalation le soir avant de me coucher.
30 gouttes de bonheur dans un bol d'eau très chaude avec une serviette sur la tête (ou si vous êtes mieux équipés que moi un inhalateur).
Ne convient pas aux enfants de moins de 6 ans.
En vente en parapharmacie et pharmacie au prix de 6.90€.


Le spray pour le nez spécial Nez bouché - Rhume de la marque Marimer.
Un grand classique qui est  indispensable pour bien nettoyer le nez et soulager les sensations de nez bouché...
Ce spray de solution hypertonique d'eau de mer stérile et micro-diffusée s'utilise de manière ultra simple : 1 pulvérisation dans chaque narine 1à 3 fois par jour plusieurs fois par jour après s'être mouché.
Et cela aussi bien chez les grands que les pour plus petits :)
Je préfère d'ailleurs torturer Miss Crevette avec ce type de spray qu'avec des dosettes de sérum physiologiques, le match de catch dure moins longtemps.
En vente en parapharmacie et pharmacie au prix de 4.00€.


Une bonne hygiène nasale est la clé d'une bonne santé alors prenez soin de votre nez !

Merci aux Laboratoires Gilbert pour ce test. 

Mon petit Dagobert...

Voilà des mois et des mois que ce billet de blog était en brouillon, puis effacé puis en brouillon... 

Le déclic pour en parler, je l'ai eu ce dimanche midi où Miss Crevette a ouvert seule son yaourt, chose qui te demande tellement d'efforts à toi, mon petit Dagobert...

Plus petit, tu n'as jamais vraiment aimé dessiner, les activités manuelles, tout ce qui touche à la "motricité fine" comme on dit.
Tu tombais également beaucoup ou tu ne faisais pas attention aux choses type un verre posé sur la table...
On se disait que tu n'étais pas manuel, que tu étais un peu maladroit, bref que tu étais encore un tout petit...

Puis, est arrivée l'école et toutes ses difficultés, j'en ais déjà parlé ici et ici et ici...

Ta maîtresse de petite section pensait à tort que tu avais peut être des troubles autistiques puis celle de moyenne section a dit que ce serait bien de faire un bilan de psychomotricité, nous aussi on a trouvé que cela serait bien alors on l'a fait !

C'est à ce moment que Samantha est entrée dans notre vie, ta psychomot' comme tu l'appelle.

Le bilan fini a donné un nom et un sens à tout ces mots par lesquels on pourrait te définir : troubles dyspraxiques.
Je pourrais plus développer ce que c'est mais je ne veux pas baser ce billet sur cela alors on va dire que c'est une maladresse pathologique.
Il existe plusieurs degrés de dyspraxie, la tienne est là bien présente mais elle n'est pas insurmontable...

Avec l'aide de Samantha, celle de ta maîtresse en or cette année et ta volonté de fer, nous allons tout faire pour t'aider à progresser, grandir, t'épanouir et surtout ne pas te sentir trop "différent".

A l'école :

 

- Tu as le droit d'avoir ton bracelet magique, celui que tu peux mâchouiller au lieu de tes vêtements pour te concentrer.

- Ta maîtresse a décidé de te faire coller une étiquette avec ton prénom au lieu que tu l'écrives pour que tu puisses plutôt te concentrer sur l’exercice.

- Tout les travaux de graphisme te sont adaptés, pour le moment tu fais du retraçage là où les autres écrivent déjà.

- Le reste des activités n'est pas adapté. Un petit Dagobert ou dyspraxique a un problème majeur avec l'écriture, la motricité fine mais tout le reste va très bien !

A la maison : 


- Lorsque je fais les courses, je fais attention aux emballages des compotes, goûters et autres pour que tu puisses les ouvrir sans aide.

- Tes chaussures n'ont pas de lacets et à l'intérieur de la gauche se trouve un petit bateau pour te signifier que c'est bien ce pied.

- Pour le rangement, comme tu n'as pas les mêmes repères spatiaux, on lâche un peu du leste mais tu aides quand même toujours.

- Tu essaies à chaque repas de manger avec fourchette et cuillère mais quand tu es trop fatigué ou que c'est trop compliqué, on te laisse manger avec les doigts.
Couper ta viande reste un pas non franchi, mais nous allons essayer prochainement.

- Brosser tes dents est une difficulté aléatoire mais pas seulement à cause de la dyspraxie, alors pour ça précisément, on insiste car tu rechignes pas mal !

Voilà presque 1an...


Presque 1 an que l'on s'adapte à toi comme toi tu dois t'adapter à ce monde de droitiers, mais en plus de non-dyspraxiques.
 
Si tu savais comme mettre un mot, Dyspraxie, sur tout ça m'a soulagée...
Je savais que quelques choses n'allait pas, que c'était plus profond...

Et quand je vois tout ces progrès que déjà tu as accompli, cette vitesse de Titan qui s'est enclenchée quand on a su enfin comment t'aider...

Alors ensemble, mon petit Dagobert, nous avons fait le pacte d'avancer pas après pas et à ton rythme...

Il te faudra c'est sûr plus de temps qu'un autre, mais ce temps nous avons tout le temps de le prendre...

On mange quoi chez Maman Poulpe #21

 Je ne sais pas si vous en avez entendu parler mais la vague de froid ambiante qui touche également l'Espagne fait que certains pays voient les prix des courgettes, aubergines, et autres lègumes dit "d'été" tripler et même qu'au Royaume-Uni ils en sont rationnés !

Il n'y a plus de saisons ma Bonne Dame...

Hé bien chez nous, si...


J'aime beaucoup imprimer ici le calendrier des fruits et légumes du moment.

Vous verrez qu'il y a aussi des courgettes au menu de la semaine, mais elles viennent du fond de sachet retrouvé dans le congélateur lors de son rangement mensuel (Et une résolution que je tiens, une !). 

Chaque semaine, j'essaie d'intégrer un légume que nous mangeons moins souvent pour le découvrir ou bien pour l’accommoder d'une nouvelle manière.

Cette semaine c'est le topinambour qui va me servir à faire une délicieuse tartiflette, ce sera une première fois en cette version !

Un clic pour agrandir ;)

Des idées que vous allez piocher ? 

Chez vous les fraises et courgettes en Février ont-elles une place ? 

Et si on devenait flexitariens ?

On y réfléchissait depuis pas mal de temps puis en l'évoquant pour la au moins 1 000ème fois, nous avons décidé de franchir le pas !
Nous avons décidé Papa Chéri et moi de devenir des flexitariens !

 

Ohlalala mais qu'est ce que c'est que ça ?

 

Flexitarien ou semi-végétarien est un néologisme créé en 2004 par Mark Bittman, chroniqueur culinaire américain.

Il s'agit de ne pas exclure la viande de son alimentation comme le ferait un végétarien ou un végétalien mais d'en manger moins et de faire attention à sa qualité.

Scandales alimentaires, conditions de vie des animaux d'élevage, surconsommation de viande, coût élevé de celle-ci...
Autant de raisons qui nous font nous dire que nous devons absolument changer notre mode de consommation...

En résumé, le flexitarien choisit ce qu'il mange, que ce soit pour son propre bien-être ou celui de la planète.

Comment le mettre en pratique ?

 

On réduit pour le moment notre consommation de viande à un repas par jour, nous verrons d'ici quelques semaines si on réduit encore plus le nombre de jours...

Certains flexitariens arrivent à ne manger de la viande que lorsqu'ils sont invités ou au restaurant.
 Objectif à atteindre ?!?
Nous verrons sur le long terme...

Exit la viande de supermarché et bonjour viande du boucher, viande bio ou locale...
En manger beaucoup moins mais de meilleure qualité, credo important du flexitarisme.
Pour le moment, nous devons vider  le congélateur de toute la viande de supermarché achetée sur les 6 derniers mois.

Varier les sources de protéines en intégrant aux repas plus de poissons, de légumineuses, d’œufs, de soja et ses dérivés.
Être éco-responsable, oui ! Mais pas au point de se créer des carences...

Niveau budget, j'avoue avoir était surprise du montant peu élevé de mes premières courses de flexitarienne alors que nous avons nos menus pour 1 semaine comme d'habitude ! 

Et les enfants dans tout ça ? 

Nous avons fait le choix, comme pour beaucoup de choses, de ne pas imposer à nos enfants ce nouveau régime alimentaire.

Poulpinou mange à la cantine et impossible pour moi d'évaluer ses quantités, surtout qu'à ses dires il ne mange pas grand chose le midi...

Miss Crevette ne mange des protéines animales que le midi comme il est recommandé de le faire pour les enfants de moins de 3 ans, ce qui fait d'elle sans le vouloir/savoir une flexitarienne !


Vous connaissiez ce régime alimentaire ? 

 Qu'en pensez-vous ?



Toi aussi, notes ton médecin !

Vous le saviez vous que quand un médecin ou tout autres professions utilise Google business pour avoir une meilleure visibilité on peut automatiquement lui donner un avis ? 

Je vous raconte comment je l'ai découvert...

Aujourd'hui mon médecin avait pas mal de retard mais bon c'est assez classique pour sa profession de généraliste...

Si vous ne l'avez pas vue, voici une vidéo qui a acté définitivement pour moi le "pourquoi du comment" les médecins généralistes sont toujours en retard : 


Revenons à la consultation vaccins/check up des 16 mois, on entre dans le cabinet Miss Crevette et moi avec donc avec pas mal de retard.

La doctoresse s'excuse du retard en rangeant une boîte de mouchoirs de son bureau vers son étagère...
Je lui parle de la vidéo du médecin en lui disant que je comprends, qu'elle ne peut pas virer quelqu'un au bout des 15 minutes réglementaires et surtout, j'imagine à son action, en pleurs...
Elle m'avoue que aujourd'hui elle a fait quasi que de la psychologie...

Miss Crevette ça va la changer !

Je sens qu'elle veut me parler de quelques chose...

Elle sait que ce blog existe même si elle n'en connaît pas l'adresse, elle sait aussi que je suis une maman hyper connectée...

Et voilà qu'elle se lance...

Des gens lui ont mis des avis hyper négatifs sur Google Business et ça la mine...
Elle a des notes 5 étoiles puis des 1 étoile !
Du rose au noir...

Au début, elle ne voulait pas y répondre mais elle se dit que c'est obligé...

Ça la mine... Et je comprends...

On dit d'elle qu'elle encaisse très vite les paiements...
J'ai des souvenirs de moi vidant mon sac à main pour chercher chéquier et carte bleue sous son rire.
J'ai sans doutes rêver ces moments...

On dit qu'elle n'est pas à l'écoute...
Mais d'où vient ce retard alors ?
En fait notre famille est peut être privilégiée, elle nous trouve toujours une petite place pour les enfants...

On lui reproche de ne pas avoir de table à langer dans ses toilettes et de ne pas vouloir faire entrer une poussette mouillée dans son cabinet de consultation...

Et j'en passe...

Bref...

Mon médecin ne se reconnaît pas dans ces avis et j'avoue que moi non plus...

Après, comme je lui disais, les gens pour lesquels tout va bien ne laisse pas forcément un avis sur internet...

Et j'ai sans aucuns doutes ce ressenti avec elle que n'ont pas tout les gens car on ne peut pas s'entendre avec tout le monde mais de là à la dégommer comme cela, la marge est énorme...

Alors ce soir je vais mettre mon avis avec toute ma bienveillance et sincérité.
Je trouve cela nul mais je me sens presque obligée pour contrer toutes ces bêtises...

S'il vous plaît quand vous sortez d'un cabinet médical, ne vous dites pas qu'il faut absolument lui donner un avis comme pour un restaurant...

Derrière ce nom de médecin généraliste sur Google Business, il y a sûrement quelqu'un qui ne compte pas ses heures et pourra sûrement toujours vous trouver une petite place pour votre enfant...

Un être humain...

Bon, il y a aussi certainement des cons hein... comme partout...