Coliques du bébé tout neuf : galères et solutions !

Votre bébé tout neuf se tort en deux, devient inconsolable ?
Il vous fait penser à un Gremlins hurlant ?
C'est souvent le soir et quasiment la même plage horaire ?
Puis bébé se calme par miracle d'un seul coup ?
Ne cherchez pas trop : les vilaines coliques sont bien là !
 Le titre est certes accrocheur mais jeunes padawan  ne vous attendez pas à trouver ici une solution miracle puisqu'ils n'y en a pas mis à part... la patience !
Généralement, les coliques se calment autour du 3éme mois de l'enfant, quand son système digestif devient un peu plus mature.
En attendant, j'ai décidé de vous partager les différents trucs que nous avons tentés ou utilisés pour soulager Crevette.
L'enfer des coliques a duré quasi 2 mois ici et a commencé dès son deuxième jour de vie donc on a essayé pas mal de choses :

Les biberons MAM :
Ce sont des biberons munis d'une valve dites "anti-coliques" qui laissent passer l'air par dessous grâce à une valve. Ce système empêche bébé d'avaler trop d'air et atténue ses coliques.
Ici ce sont les seuls biberons acceptés par Crevette après test de 4 de marques différentes.
Nous ne pouvons pas dire à 100% que les biberons MAM ont solutionné à eux seuls les coliques mais sans doutes ils y ont contribué.

L'eau Mont Roucous :
Comme beaucoup de parents nous avons commencé par l'eau dites "amie" des bébés alias Evian.
Celle-ci avait tendance à beaucoup constiper Crevette et donc lui faire mal au ventre.
Nous ne sommes assez naturellement tournés vers l'eau la plus neutre du marché : Mont Roucous.
Sachez que mieux vaut choisir des eaux de source que des eaux minérales pour prévenir les coliques.
Nous ne pouvons pas dire que Mont Roucous a solutionné les coliques mais cette eau y a forcément contribué.

Les massages sous les pieds : 
Lorsque la sage femme est venue faire le suivi de Crevette au retour à la maison, elle nous a montré un massage pour soulager les coliques : une sorte de L à reproduire en alternant les dessous de pieds.
Nous ne savons pas si cela a eu un réel effet mais dès que nous commencions à lui faire, il arrivait parfois que cela suffise à atténuer les maux de ventre.

L'ostéopathe :
Clairement chez nous et malgré les 100€ dépensés cela n'a pas du tout fonctionné même le soir même de la séance... Cela doit dépendre des bébés mais Crevette n'a pas du tout été réactive à cette technique.
Au bout de 2 séances et sur conseils de notre médecin, nous avons stoppé les dépenses !

La Calmosine : 
Il s'agit d'une boisson à base de plantes (fenouil, tilleul et fleur d'oranger) crée par les laboratoires LAUDAVIE à donner au bébé avant chaque biberon ou avant chaque mise au sein.
Pendant quasiment 1 mois, nous en avons donné à Crevette quand on ne zappait pas de lui donner avant chacun des 7 biberons de la journée et il semblait que Calmosine atténuait un peu les coliques.
 
Le portage : 
Nous avons essayé de porter Crevette en écharpe avec la JPMBB sans nœuds mais elle se raidissait tellement qu'impossible de la garder dedans !
C'est donc en Ergobaby (avec le réducteur nourrisson) que je faisais le tour de la maison avec ma Gremlins hurlante. Être tout contre moi et marcher : cela finissait par l'endormir.
Solution ? Oui mais attention à ne pas vous arrêter trop tôt sinon ce sera reparti pour les pleurs inconsolables, la marche, etc...

Le chant :
Donner de la voix pour calmer bébé ?
Ici en tout cas cela plaisait à Crevette surtout avec une chanson : 3 petits chats !
Pas la plus "berceuse" ni la moins rythmée mais elle adorait et c'est d'ailleurs encore le cas.

Les massages du ventre : 
On nous avait conseillé de faire des massages circulaires sur son ventre puis ensuite totalement déconseillé !
Nous avons finalement suivi le second avis car c'est vrai : qui aimerait qu'on lui touche le ventre quand il est super méga douloureux ?
Il en est de même à nos yeux pour la technique de grouper les jambes en l'air vers le ventre pour faire sortir les "pétoux".

Les probiotiques :
Vu comme solutions miraculeuse pas mal de fois sur le net, nous avons testé une journée seulement le Biogaia et grosse cata !
Miss Crevette n'a pas du tout accepté et le vomissait : aussitôt commencé, aussitôt stoppé...

La voiture et la promenade nocturne : 
Nous n'avons pas de voiture mais nous avons pu tester cette technique quand nous en avions une en week-end.
Cela a fonctionné avec un bébé endormi en 300 mètres mais comme pour la marche ou l'arrêt de la promenade : gare au réveil à l'arrivée ou à la feinte du faux endormissement.

Si jamais vous ne le sentez plus, que vous avez envie de balancer votre enfant par la fenêtre : faites une pause voir même laissez le pleurer seul dans une autre pièce même si c'est super dur, foi de maman poulPe.
Je sais ce que c'est de se promener avec son Gremlins Crevette hurlant dans les bras parfois jusqu'à 4h du matin ! J'ai parfois pleuré avec elle...
C'est très dur à vivre les coliques, on se sent impuissant et la fatigue n'aide pas...

Courage...

Vous avez aussi vécu l'enfer des coliques ? D'autres astuces à partager ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire