La valise de la maternité

Si il y a bien une différence dingue c'est celle-ci : ma valise pour la maternité ne ressemble absolument pas à celle de primipare que j'ai pu faire 4 ans plus tôt...


Erreurs de la première valise :

- Pour bébé
Fail des tailles de vêtements : Poulpinou faisait 2,8 kg : il a donc mis du taille...naissance et je n'avais prévu que du 1 mois sous les bons conseils de la Terre entière.
Cette fois ci : Crevette semble plus costaude que son frère mais j'ai mis moitié/moitié niveau taille et Papa Chéri est heureux : il n'aura pas à courir les magasins (lui qui aime tant ça ! ironie) pour acheter LA bonne taille.

Fail de la tétine : Celle que j'avais prévue et choisie avec soin pour Poulpinou était beaucoup trop lourde pour lui : j'ai passé la première nuit la main dessus pour qu'il la garde en bouche.
Cette fois ci : Choix d'une ultra légère comme celle qui a sauvée mes nuits d'après....

- Pour maman
Fail des vêtements choisis : Avec la césarienne et OMG lorsque j'ai découvert mon ventre post grossesse, il était impossible pour moi de mettre des pantalons ou mes vêtements d'avant...
Quasi la totalité de ce que j'avais prévu était trop serré, me gênait au niveau de la cicatrice...
Cette fois ci : j'ai pris du large, du confortable et des robes !

Oublis de la première valise :

- Du shampoing sec et des lingettes humides parfumées
Fail : Encore un souvenir de maman césarisée : laver ses cheveux (et se laver tout court) est impossible les premiers jours.
Ce manque de douche pendant 2 jours (pourtant pas foufou hein) m'avait bien embêtée surtout allongée au lit avec des cheveux qui deviennent vite horribles sans lavage...

- Une veilleuse
Fail : Les néons de la maternité pour allaiter ou donner le biberon à 3h du mat' sans oublier les visites des infirmières et autres au milieu de la nuit c'est un peu hard !

- Du maquillage, de la BB cream et un petit miroir
Fail : Tu es crevée mais tout le monde te prends en photo enfin pas toi mais ton merveilleux bébé (et donc bien entendu toi aussi accessoirement).
J'aurai pu postuler pour le prochain Resident Evil dans un rôle de zombie tellement ma mine était horrible...

- Des gâteaux et trucs à grignoter
Fail : Être à l’hôpital et non à Top Chef !
La nourriture servie à 18h30 c'est tôt pour tenir jusqu'au lendemain matin et quelques fois assez douteux...
J'avoue avoir eu souvent faim la nuit surtout après les réveils biberon auxquels je n'étais pas habituée !

- Des langes ou du Sopalin bien absorbant
Fail : Poulpinou a été un bébé qui régurgitait beaucoup et bien entendu je n'avais pas du tout prévu ça.
Les mignons bavoirs prévus sont vites devenus HS !

Les indispensables qui le restent :

- LE dossier complet
La Carte vitale, la carte de mutuelle, la reconnaissance anticipée, le livret de famille et tout les examens et échos liés à la grossesse.

-Pour Papa Chéri en salle de naissance
Des bonbons, la tablette (et le chargeur qui va avec), de l'amour et... de la patience !

- Pour maman
La trousse de toilette basique comme quand tu pars en vacances : dentifrice, brosse à dents, gel douche, shampoing, crème hydratante, démaquillant, etc...
Un brumisateur parce qu'il faisait méga chaud la première fois, un sèche cheveux pour les cheveux mais aussi en cas d'épisio (pas eu pour cause de césarienne mais cette fois ci on ne sait jamais).

Mais aussi : l'appareil photo, une liseuse, des magazines, mon téléphone (et son chargeur) parce que oui le séjour à la maternité passé l'euphorie des visites c'est long, très long....

- Pour Poulpinou et Crevette
LE doudou choisit par Poulpinou pour qu'il l'offre à sa soeur (je l'ai mis dans la valise de la maternité pour éviter que Papa Chéri l'oublie) et à l'inverse des autocollants Panini "La reine des neiges" pour Poulpinou "offerts" par sa soeur.

Au niveau des quantités de vêtements demandés, ça allait parfaitement alors j'ai remis les mêmes.

Et vous, des indispensables oubliés ? Une valise idéale ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire