Le cap des 37 SA



Il est là et ça se voit, non ?!?

Ce moment où Crevette n'est plus considérée comme prématurée même si mon corps a décidé de faire une seconde rétention de bébé et qu'il n'a pas encore compris que j'étais enceinte en s'obstinant à garder la précieuse porte de sortie fermée et longue...

Le cap des 37 semaines ou SA que l'on flippe de ne jamais atteindre les 12 premières semaines où ce petit être est venu s'accrocher puis celui qui nous emmène jour après jour vers LA rencontre (et le mode "baleine échouée").

Une grossesse c'est 41 semaines, j'aimerai que Crevette reste au creux de moi encore un peu pourtant je vais commencer les fameuses tisanes de feuilles de framboisier cette semaine histoire de faire comprendre à mon corps que la rétention de bébé j'ai déjà donné une fois et que je rêve d'un accouchement voie basse et d'avoir des contractions (si, si) !

Pressée de rencontrer mon second bébé, la prendre dans mes bras et de lui raconter comme on l'a attendu en la regardant dans les yeux.

Impatience, je l'avoue aussi, de pouvoir retrouver mon corps, de ne plus sentir ma mini Valérie DAMIDOT me maroufler le ventre la nuit, d'avoir de nouveaux des pieds normaux et pas des boudins et puis aussi de ne plus connaitre ces autres petits désagréments de fin de grossesse dont je vous épargne les détails parce que je suis gentille.

Mais je suis aussi  flippée...

Un second enfant, dans mon esprit, c'est un chamboulement pour tout l'équilibre à 3 que l'on a réussi à se créer certes moins un tsunami que le premier bébé mais tout de même...

Viennent aussi les questions existentielles qui empêchent de dormir et font cogiter :
- Est-ce que je vais l'aimer autant ma Crevette ?
- Comment va réagir Poulpinou ?
- Ne va t'il pas se sentir mis de coté ?
- Est-ce que je vais réussir à tout gérer ? 
- ....

Passage de maman primipare à maman multipare en cours !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire