Bilan de la première année scolaire de Poulpinou

Et voilà à 1 semaine de la fin de l'année scolaire c'est le bilan de la toute première année de Poulpinou.

Ça n'a pas été facile facile comme j'ai pu en parlermais finalement, il a réussi à grandir et même si tout n'est pas acquis, il y a eu du mieux.

Sa maîtresse (et accessoirement notre voisine du 3ème étage) a l'impression de connaître 2 Poulpinou : celui de l'école hyper réservé qui ne parle presque pas et celui qu'elle entend et voit jouer dans l'immeuble.

Ses évaluations de fin d'année montrent bien ces deux cotés de lui, mais que ce soit Papa Chéri ou moi : nous n'étions pas de grands extraverti à l'école... 

Clairement, ses évaluations sont flippantes mais quand on reprend chaque "acquisitions" en version "à la maison" : ce n'est plus du tout la même chose...

Poulpinou a beaucoup de mal à apprivoiser les adultes qu'il ne connaît pas quand nous sommes loin de lui.

La maîtresse nous a parlé de le faire passer en moyenne section mixte avec des grandes sections car si il va en petite/moyenne section, il aura au final des enfants de son âge mais de début 2012 et n'aura pas forcément envie de devenir un "moyen".
Pour elle, ça lui permettrait de devenir "grand" et plus le petit Poulpinou...

Au niveau de ses acquis, 90% de chance qu'il soit gaucher du coup il a du mal à se servir de ciseaux ou tenir son crayon en faisant la pince.
Mamie Ma est gauchère : elle va sûrement pouvoir nous aider.

Mon Poulpinou doit gagner en maturité et en confiance en lui, devenir à l'aise à l'école.
J'espère que le changement de classe et l'arrivée de sa petite soeur l'aideront dans ce chemin. 

6 mois de grossesse déjà !

Encore 3 mois avant l'arrivée de Crevette ou plus que 3 mois avant l'arrivée de Crevette : mon coeur balance...

Maman Poulpe hyper active, je dois lever le pied pour ne pas finir en mode baleine bloquée sur canapé... C'est dur mais la menace suprême d'un alitement m'a fait réfléchir !

Je n'ai certes pas pris beaucoup de poids mais anémie, mal de dos et contractions gentillettes sont au programme. Bonheurs de grossesse ^^

Journée type qui vend du rêve depuis 2 semaines : je me lève, pars bosser, vais chercher Poulpinou au périscolaire, passe du temps avec lui, fais une sieste, mange et puis dodo.

J'avoue m'accorder quelques extras que je paye cher en fatigue les jours d'après...

A contrario, j'adore être enceinte, sentir Crevette bouger, la voir onduler comme un petit poisson.
M'émerveiller devant Poulpinou qui grandit de jour en jour en autonomie et devient un vrai petit homme.

Un peu une blogueuse en carton en ce moment, mais aussi une amie peu présente et surtout une mère au foyer indigne qui a heureusement un homme en or qui gère à merveille !

Dans 3 mois ce sera une autre histoire...

Dans 3 mois tu es là... Et on cherche ton prénom !


 Crevette, confession du jour : tu n'a pas encore de prénom officiel !

On ne laisse "mariner" les 4 restant, le temps de se décider sur le bon.

C'est dur de choisir un prénom pour la vie !

Quand on est petits c'est simple, on a déjà tout choisi mais bizarrement je ne me vois plus du tout avec un Benjamin, une Maëlys, un Mathis et une Clara.


Avec PapaChéri, on ne veut pas commettre le faux pas du prénom qui fait trop femme ou bien trop bébé, trouver un prénom qui t'accompagnera tout au long de ta vie est notre mission.

Plutot un prénom rare ? Un prénom "à la mode" ? Un prénom inventé ?
Un prénom intemporel ? 

Il faut penser à la sonorité, un prénom que tu n'auras pas besoin de prononcer ou d'épeler continuellement.
Nous aimions beaucoup June (prononcé "Djoune") mais rien ne nous dit que tu ne devras pas faire face à la prononciation "Juneuh".

Penser aux jeux de mots pourris : "Jessicaca", "Malopieds" et j'en passe...

J'aurai beaucoup aimé que tu portes le prénom de mon arrière grand-mère paternelle "Emma" mais hélas il est devenu bien trop à la mode.

Internet est une mine d'infos de dingue avec des milliers de propositions juste en tapant "prénoms fille" dans un moteur de recherche, c'est à partir de là que nous avons eu une vingtaine de prénoms, liste épurée à 10 puis nous sommes bloqués à 4...

Poulpinou voulait t'appeler "Fraise", et si c'était la solution ??

J'ai testé pour vous... Acrocime à Carquefou (44)

Le week-end dernier nous sommes allés faire les ouistitis dans les arbres au parc Acrocime de Carquefou avec le club de hand où joue PapaChéri.

Acrocime c’est 20 000 m2 d’accrobranche dans la foret verdoyante avec 8 parcours ludiques tous avec des difficultés différentes : tyroliennes, pont de singe, filets, lianes de Tarzan et j’en passe !

Le lieu est superbe, boisé et avec le soleil qu’il y avait : c’était dépaysant à souhaits.
 Il y a un coin détente avec des chaises longues, des tables de pique-nique, des poubelles avec tri sélectifs un peu partout et attention attention des toilettes sèches où Poulpinou cherche encore la chasse d'eau  (ouais, il fallait que je le place).  
 
Nous sommes arrivés en groupe, bien accueillis, le paiement est accepté par tout moyens (même les chèques vacances).

Les ouistitis d'un jour ont été ensuite équipés par les animateurs, oui, ne vous leurrez pas, à 6 mois de grossesse et avec mon énooorme ventre, je suis restée par terre...

L’équipement est très sécurisé : baudrier, longe et mousquetons avec un système breveté permettant qu’au moins un des mousquetons soit toujours accroché.
Poulpinou alias "le ptit poulet" a lui aussi été équipé puisque 2 parcours sont destinés aux enfants de 3 à 6 ans.

Ensuite, il y a eu toutes les explications techniques et les démonstrations et essais sur un parcours « au sol », ce qui permets je pense de savoir si l’on se sent capable ou non de tenter l’expérience à 10 ou 20 m du sol.

PapaChéri est parti avec ses coéquipiers et je suis donc restée avec Poulpinou sur les parcours enfants au nombre de 3 : l’initiation, le parcours rose et le parcours jaune.

Au début Poulpinou a été ravi : les tyroliennes seul et sans soucis, un peu de mal par contre du haut de ses 3 ans et demi à faire glisser la pince dite « crocodile » entre les différents jeux .
Petit bémol également, quand on est petite comme moi et de plus enceinte, il est compliqué d’aller aider son enfant lorsqu’il est bloqué : dédicace a la choupette blondinette que l’on ne connaissait pas et qui m’a bien aidée !

Et puis d'un coup sans prévenir… LE drame ! Il n’a pas regardé devant lui et sur le parcours rose : chute ! Pas de bobos mais impressionné donc pleurs, plus envie, voir Papa… Bref, heureusement on avait le gouter et doudou Pikachu pour consoler.

Ensuite grosse pause à jouer dans la forêt puis le retour du papa héros qui de son côté s’est éclaté dans les arbres. Il a trouvé qu’il y avait pas mal de monde et donc d’attente pour accéder aux parcours mais un samedi après-midi ensoleillé, cela ne semble pas anormal.

Nous avons fini la journée à Acrocime avec PapaChéri qui ne voulait pas que Poulpinou reparte sur un échec et il l’a donc aidé à faire le parcours rose tout entier.
Ce fut dur, parfois laborieux, il avait clairement peur sur certains « jeux » et le disait mais arrivé au bout il était tout fier d’avoir réussi.

Je conclurais en disant qu’Acrocime est un chouette endroit pour s’adonner à l’accrobranche mais que 3 ans et sans aucuns doutes un âge trop minimum pour y aller… 

Nous retenterons l’expérience sans soucis quand Poulpinou sera plus grand et je pense qu’il s’éclatera autant que PapaChéri et ses coéquipiers ! 

ACROCIME - Site de Maubreuil - 44470 Carquefou
Ouverture :
Pendant les vacances scolaires : tous les jours de 10h à 19h.
Hors vacances scolaires : samedi et dimanche de 10 h à 19 h, possibilité le mercredi de 14 h à 18 h sur réservation.

Mon poids et moi pendant la grossesse...

Si vous me suivez depuis un petit moment, vous savez que je suis une ex fan des régimes, sauvée il y a maintenant 1 an et demi par une diététicienne Zermati.

Pour Poulpinou, j'ai énormément pris de poids, 17 kilos, perdue sans savoir comment manger et ne sachant pas contrôler mes pulsions alimentaires.

C'était la fête à la boîte de Haribo, au repas pris derrière sans avoir faim mais parce qu'il fallait manger !
Sur le coup, je me disais "foutu pour foutu", "tu es déjà grosse de base alors ça ne pourra pas être pire"... Dur dur quand on y repense !

Puis, après la naissance, j'ai pleuré, je ne reconnaissais plus ce corps qui affichait un poids jamais atteint...

ÉnièmeS régimeS, énièmeS échecS !

Et j'ai pris la décision de sauter le pas, l'approche psychologique.

L'énorme travail que j'ai fait en 1 an et demi fait que pour Crevette je n'affiche que 2 kg de plus sur la balance au 6ème mois de grossesse...

Je mange à ma faim sans pour autant oublier les petits craquages mais que désormais je sais contrôler en adaptant le repas d'après à ma faim.

Bien entendu, je suis loin d'avoir fini de semer les pierres sur mon chemin mais je ne me suis jamais sentie aussi bien dans mon corps, ma tête et mon coeur.

Et vous, la prise de poids pendant la grossesse ? Contrôlée ? Anarchique ? Sans prise de tête ?

Craft Night by Dans les boîtes d'Eliaure


Lorsque j'ai vu passer les photos de la 2eme Craft Night nantaise sur Instagram, je me suis dis qu'il fallait que je guette pour m'inscrire à la prochaine.

Les loisirs créatifs divers et variés : j'adore !
Mais je dois dire que malheureusement je n'arrive pas trop à prendre du temps pour m'y consacrer autant que je le voudrais...


La Craft Night, c'est quoi ?

Ce sont 3 ateliers de 1h chacun animés par des blogueuses, une bonne ambiance entre filles et un buffet de folie (oui, ne l'oublions pas).

Lors de la soirée à laquelle j'ai participé nous avons créé :

- un début de tissage en laine, atelier animé par Dans les boîtes d'Eliaure.
Je voulais tester et c'est chose faite mais je n'ai pas accroché...
C'est top mode en ce moment mais je ne vois pas comment rendre un tissage objet de déco dans ma maison.

- des sachets de thé personnalisés, atelier animé par Mlle Bride.
Alors là c'est pile dans ma girlytitude et je vais refaire très vite.
Un tea-time avec des sachets de thé aux formes rigolotes c'est une chouette idée.

- une forme en fil de fer recouverte d'un biais de tissu, atelier animé par OhappyM.
Dur dur de retourner du biais de tissus mais le résultat est topissime ! On peut vraiment faire tout ce qu'on veut niveau forme.
Le nuage de la soirée s'est même déjà transformé en épée, en Barbapapa et en pistolet.

Pour résumer, la Craft Night c'était très chouette, bien organisé et loin de l'ambiance atelier de tricot pour mamies !

Si j'ai la chance de pouvoir c'est avec plaisir que je participerai à la prochaine.

Mes créations de la soirée !