Grand frère en devenir : premiers livres !


Poulpinou va devenir grand frère : une grosse étape dans sa vie !

Comme il aime beaucoup les livres, la meilleure façon de le préparer à l’évolution de la grossesse semblait toute trouvée...

Voici les 4 livres qui sont dans les lectures du moment :

Il y a une maison dans ma maman  
Giles Andreae, Vanessa Cabban

Celui qui présente le mieux l’évolution de la grossesse, explique avec des mots simples les changements qui s’opèrent.
Je le trouve très tendre dans ces mots et les dessins sont également très doux.

Poulpinou l’aime beaucoup, il a pu comprendre vraiment comment la crevette évoluait dans mon ventre.
En plus, la maman de l’histoire vit des choses très réalistes : fringales, fatigue, ect…

Tchoupi : Maman attend un bébé  

Thierry Courtin
L’histoire de la grossesse vécue à travers le petit pingouin ?!? Tchoupi, héros de nombreux jeunes enfants.
La grossesse, thème de ce livre de Tchoupi, est abordée très simplement.

Petit bonus pour la Mamie qui garde Tchoupi le jour de l'accouchement.
 Poulpinou a compris que c’est à l’hôpital que naisse les bébés et qu’il ne pourra pas être là, avec nous, le jour J.
Comme quasiment tous les livres Tchoupi, joies et bonheurs pour lui de l’écouter encore et encore et la raconter à sa façon.

Ptit Loup devient grand frère 
Orianne Lallemand, Éléonore Thuillier

Un grand classique chez nous également, les livres du Loup et de Ptit Loup ! Malheureusement, nous avons offert celui-ci à Poulpinou après Tchoupi et forcément au bout d’un moment, la thématique de la grossesse n’étant pas très étoffée : les histoires se ressemblent énormément.
L’histoire est bien écrite avec le ton juste comme il faut et comme d'habitude les dessins sont au top.

A choisir entre Tchoupi et celui-ci, je préfère celui-ci contrairement à Poulpinou.

Bébé arrive ! : Pour vivre avec votre enfant une nouvelle expérience
Jean-Marc Daume

Un livre avec des photos donc où l’enfant peut s’identifier vraiment.
Des mots simples, il est accessible mais beaucoup plus détaillé et moins "enfantin" que les albums présentés précédemment.

J’ai beaucoup accroché mais Poulpinou, sans doutes encore trop jeune du haut de ses quasi 3 ans et demi, pas du tout !

Bien entendu, il en existe encore des tonnes et des tonnes sur ce thème…

Vous en avez d'autres à proposer ? 

OMG ! Le fail des sandalettes...

Dans le genre : ça n’arrive qu’à moi ! 

Toute contente d’avoir dénichée LA paire de sandalettes de l’été et à un prix de dingue, je me suis empressée d’aller chercher ma commande au relais KIALA dès le mail reçu ! 

J’ouvre la boite et youhouuuu : elles sont juste superbes. 
Voyez par vous-même : 

Puis je mets le premier pied : 

Ouais bon c’est un peu grand…

Et le second : 

Euhhh y a comme un souci ?!? 
Hallucination optique ? J’ai un pied qui a grandi pendant la nuit ? 

En regardant de plus près… J’ai reçu une 36 et une 37 ! 

Bon, ils sont sympas chez MissCoquine.com, du coup je renvoie la paire dès que possible gratuitement et je vais avoir un remboursement pour en choisir une autre paire et parader avec tout l'été. 

En espérant cette fois, trouver les 2 pieds et les 2 mêmes pointures !

J'ai testé pour vous... Le Holly's Dinner (37)

Le week-end dernier, retour aux sources à Tours, nous avons profité des retrouvailles entre copains pour tester le Holly's Diner.
Il est situé au très chouette centre commercial l'heure tranquille dans le quartier des 2 Lions à Tours.

Il s'agit d'un restaurant "Diner" avec salades géantes, bagels et bien entendu burgers !
Vous le savez sans doutes à force de me suivre, j'en avais parlé ici et souvent sur Instagram, j'adore les burgers.

Nous nous sommes retrouvés là bas à 19h30 (enfin 45 pour Papa Chéri et moi, le quart d'heure tourangeau n'est pas légendaire).

Première impression :
Waouhhh ce monde ! On a ensuite entendu qu'il y avait 1h d'attente pour avoir une table ! Heureusement les copains arrivés plus tôt avaient eu une table pour 8 sans soucis.
A savoir : le samedi ils ne prennent pas les réservations.

Deuxième impression :
On est chez Parker Lewis avec les serveuses en costumes fast food américain.
Les serveurs ne sont pas en reste habillés en GI.
Ils semblent tous hyper jeunes, Tours ; ville étudiante.
La déco est très américaine 60's : juke box, banquettes vinyles et compagnie.

On s'installe et ouverture de la carte : le choix est impressionnant et tout donne envie !
On commande, la serveuse annonce un peu d'attente : normal avec un restaurant bondé du samedi soir. 

Tout d'abord cocktails et plateaux de tapas arrivent : rien à dire sur les tapas mais alors les cocktails... Pfiouuuuu !
Les mojitos avec ou sans alcool sont préparés avec de l'eau plate (sacrilège) et il parait que ceux avec alcool n'avaient quasi pas de rhum ! Le mien était donc une citronnade améliorée à plus de 5 €...
La Pina colada était jaune pétante et ma pauvre copinette cherche encore la coco...
Pour Papa Chéri et les autres copains qui ont pris des bières ou autre : ça allait. 

Les burgers arrivent : ils sont gigantesques et ont l'air délicieux.
Vous pouvez choisir un accompagnement coleslaw ou frites (pas maison mais bonnes).
La copinette Pina Colada a pris une salade composée gigantesque mais malheureusement avec beaucoup de...salade !
J'ai pris un cheese burger, celui qui était le plus "grossesse friendly" sur la carte, bien cuit (je hais la toxo qui m'empêche de rester carnivore) et il était exquis. 

Tout le monde a aimé son burger, petit bémol tout de même pour les cuissons : certains ont eu des cuissons différentes sur des steaks demandés avec la même !
Ouais, à 8 et qui de plus  bavards, on se rend compte facilement des ptits détails.

Les desserts sont excellents, plein de choix également, avec un gros coup de cœur pour la glace aux pop corn !

Si vous voulez y aller, je vous conseilles fortement de réserver en semaine ou d'y aller tôt le week-end !
Les prix ne sont pas exorbitants pour les quantités servies. 
Mis à part le bémol des cocktails, quelques petits ratés en cuisine et le bruit dû à l'emplacement de notre table, c'est un fast food idéal pour passer un moment entre amis.
Expérience à renouveler en dehors du rush du samedi soir pour se faire vraiment une idée.  

Vous pouvez consulter le site du Holly's Diner ici

Sa première... carie

Un jour le drame arrive "j'ai mal à ma dent là !" et c'est pleins de dépourvu et en lui faisant ouvrir la bouche pour la vingtième fois que oui ce n'est pas un rêve cauchemar, il a bien un trou dans sa dent !

Non, je vous arrêtes tout de suite, ce n'est pas parce qu'on le nourrit de bonbons (il n'aime pas trop ça), ni de trop de gâteaux (bon, ça il adore mais pas la journée entière) que cette première carie est apparue mais oui, c'est notre faute un peu !

Poulpinou est loin d'être gros du coup c'est sans trop de scrupules qu'on lui a donné de 6 mois à pas si longtemps des petites briques de lait aromatisé aux céréales et malheureusement sans trop de vérifications préalables qui sont bourrées de sucre...

On lui donnait bien entendu le soir au coucher donc sans brossage de dents après coup, brossage de dents qui d'ailleurs doit durer 1min30 chrono et en dehors des réglementations dentesques, si vous avez des astuces, je suis preneuse !! 

Donc, nous voilà à aller chez le "docteur des dents", enfin Papa Chéri car je suis une flipette du dentiste et ça pfiouuuu des années que je n'y suis pas allée (bouuuuh pas bien !).
C'est de suite elle qui a condamnées ces petites briques du soir et la tétine avec laquelle il dort, le lait sucré macère toute la nuit dans sa bouche avec en plus le phénomène de succion : cocktail explosif pour les caries...

Il a été super courageux petit bonhomme, il a un peu pleuré mais pas trop et c'est tout fier que maintenant il montre son "carré" dans sa dent dès qu'il en a l'occasion !

Nous (oui, je suis allée aussi pour voir) sommes allés faire contrôler la pose du pansement mercredi et nickel ! Il semble que cela ait suffit pour soigner cette vilaine petite carie...

On doit refaire un contrôle dans 6 mois et comme le dit si bien Poulpinou " le docteur des dents il a dit si j'ai soif, c'est un biron d'eau pas du lait, bah non !"


Vacances à la maison !

Cette semaine avec Poulpinou nous sommes tout les 2 en vacances et à 4 mois et demi de grossesse, je ne me voyais pas bouger loin de la maison seule avec lui !

Il est certes adorable mais aussi plein d'énergie, quoi que là vous le verriez allongé à ronfloter dans le canapé...

Avant cette semaine, je disais à Papa Chéri que j'allais finir de vider les 10 derniers cartons qui sont encore dans la future chambre de la crevette, ranger à fond la maison, faire du gros ménage et tout ça bien entendu en faisant la super maman !

Dés lundi matin, mes espoirs furent vite loin, très loin...

Finalement : le programme de la semaine sera donc de dormir jusqu'a pas d'heure, se détendre, moments de câlins, de longues promenades, de sorties : théâtre, bibliothèque, magasins en ville (bon surtout pour moi quoi que la FNAC c'est un peu l'endroit de rêve pour Poulpinou).

J'ai même pu trouvé du temps pour caser le coiffeur et le dentiste pour Poulpinou dans cette semaine sans avoir le stress du "va t'il être trop fatigué pour supporter ?".

Je fais aussi ce pari foufou (et surtout pour moi) d'éteindre la télé à partir de l'après-midi pour nous désintoxiquer un peu, nous la famille de geek.
Pour le moment, 2 jours de ce pari sont réussis !

Bref, une semaine en duo de la journée Poulpinou/maman qui fait du bien !

J'ai testé pour vous... Flow & As you like - Nouveautés presse


Ils sont tout frais et tout beaux et renouvellent un peu les Maxis, Prima et cie !

Je n’ai donc pas résisté longtemps à l’envie d’acheter Flow et As you like, les nouveautés presse féminines du moment.

Pour Flow, j’ai loupé la sortie et ensuite cherché en vain le numéro 1, du coup j’ai sauté sur le numéro 2 dès sa parution et effectivement : coup de cœur !

C’est un beau magazine un peu cher ne nous le cachons pas mais vraiment Waouhh !!

Je n’avais jamais ouvert un tel magazine, il est vraiment orienté dans une seule thématique et la respecte tout au long de ses pages avec des rubriques ultra différentes.
 La mise en page est parsemée de petites citations, de pages détachables avec de sublimes illustrations, des autocollants et même dans le numèro 2 un agenda semainier avec des to do list.

 Pour As you like, mon opinion très différente : je n’ai pas du tout aimé…

Le prix n’est pas excessif pour un magazine de plus de 150 pages avec une jolie couverture et un papier de qualité mais le contenu est beaucoup trop loin de mes envies et de mes inspirations.

Pourtant il faisait envie en se revendiquant comme un carnet des tendances de ce que l’on trouve sur la blogosphère féminine et le web : on ne doit pas avoir la même blogosphère...
Je suis une blogueuse lifestyle maman et absolument rien ne parle de famille, les prix des articles proposés sont hors budget et sincèrement je me sens vraiment bien loin de tout l'univers de ce magazine.

 Je m’attendais à un Hellocoton sur papier, site que j'adore pour sa variété, j’ai été bien déçue…
 Petit point positif tout de même pour le cahier de jeux/coloriage en fin de magazine qui est très bien fait.

Que pensez-vous de ces nouveautés presse ? Pas encore craqué ?
Plutôt Flow ou As you like ?

Nems choco/bananes


Une recette du dimanche après-midi ou d'un goûter de vacances légère et toute simple à faire.

Ingrédients :
- 3 bananes
- 10 feuilles de brick
- 3 CS de sucre en poudre
- 1 jaune d'oeuf
- 100g de chocolat
-  Sucre glace
- Un peu d'eau

La recette :

1. Couper les bananes en morceaux.

2. Mettre les bananes à cuire dans une casserole avec le sucre en poudre pour faire une compotée.

3.Remuer encore et encore et ne pas hésiter à ajouter un peu d'eau si ça accroche.
Au bout de 3/4 minutes les bananes doivent être cuites, stopper la cuisson.

4. Écraser les bananes avec un presse-purée ou une fourchette.

5. Couper en 2 une feuille de brick et y mettre de la compotée de bananes suivant votre envie.

6. Rouler la feuille de brick en nems puis badigeonner d'un peu de jaune d’œuf.

7. Mettre au four pendant 12 minutes à 180°c (th.6)

8. Faire fondre le chocolat au micro-onde avec une cuillère à soupe d'eau.

9. Ajouter du sucre glace au chocolat suivant votre envie pour faire une sauce.

10. Se régaler en trempant les nems dans la sauce chocolat mais attention c'est chaud !!

Mon avis : une recette toute simple trouvée dans un livre de cuisine minceur et que j'ai arrangée suivant mes envies. Poulpinou peut participer sur plusieurs points pour son plus grand bonheur. 
Aider maman en cuisine, c'est du sérieux !

Joies et bonheur du premier trimestre !

La crevette commence à prendre pas mal de place et youhouuu la vitesse éclair de la grossesse fait que nous sommes déjà au début du 4éme mois.

Retour sur les joies et bonheurs (ironie du jour, bonjour !) du premier trimestre !

Les nausées... 
Pour Poulpinou, je ne me souviens pas avoir était malade : je me la "pétais" auprès des copines "la tête dans la cuvette".
Pardonnez moi les filles, la crevette vous a bien vengées... 
Sans vous épargner, je crois ne jamais avoir autant vomi de ma vie... 
Et pourtant je déteste ça ! En même temps qui aime ça ? 

Si il faut en tirer du positif : j'ai perdu du poids et du coup ça me fait du bonus sur mes kilos très restreints à prendre. 

La fatigue... 
 Oui, sans aucunes raisons visibles et valables, vous devenez une loque incapable de faire quoi que ce soit !
Le moindre effort, truc à faire devient insurmontable...
Dormir, faire des siestes est votre credo.

Si il faut en tirer du positif : Ce mode "loque" m'a prouvé que encore une fois Papa Chéri est un amour. Il a pris en charge absolument tout ce que je n'avais pas le courage de faire sauf les courses !

L'humeur qui joue au yoyo... 

Soit c'est le bonheur de la life en rose bonbon soit c'est le dark world tout pourri... 
La maman bienveillante qui devient très vite moins patiente avec son Poulpinou et qui en pleure après...
Pardon encore Gaby, collègue si gentil, d'avoir était aussi cash avec toi !  

Si il faut en tirer du positif :  Ne pas prendre des pincettes avec les gens et y aller franco a aussi ses bons cotés !

Les seins qui grossissent à vue d'oeil... 
Se réveiller un matin et "ça déborde de partout" !
Des farfadets qui sont venus rétrécir tes vêtements pendant la nuit ?
Ah non... Juste tes hormones !

Si il faut en tirer du positif : Avoir des seins de bombasse sans rien faire c'est magique, non ? Enfin sauf quand une poitrine généreuse tu as déjà...

L'odorat qui détecte toutes les odeurs...  
Devenir un vrai détecteur de toutes les odeurs et pouvoir décrypter par exemple le plat du midi des collègues sans le regarder !
C'est super désagréable dans les transports, dans la rue aussi : tout ce qui pue, pue 1 000 fois plus. 
 
Si il faut en tirer du positif : Pour les bonnes odeurs c'est top ! J'adore passer à la fête foraine en ce moment !


La libido en berne...
Tout est déjà dit dans l'accroche...

Si il faut en tirer du positif : Dormir tranquille enroulée dans sa couette !

Le besoin de toujours avoir des toilettes à proximité...
Avoir beaucoup plus envie de boire, donc forcément avoir envie d'aller faire pipi plus souvent, ça ne s'invente pas !
Et cette sensation étrange de pression continue sur la vessie... 

Si il faut en tirer du positif : Vous savez désormais où se trouvent les toilettes les plus proche et il y a même une très bonne application pour ça

L'angoisse de la fausse couche, du soucis... 
C'est la spéciale dédicace aux stressées dont je fais partie.

Si il faut en tirer du positif : Bah là je ne trouve pas...

C'est que du bonheur quoi qu'il en soit !!!

Samedi en musique #28

Ma participation au rendez-vous hebdo en musique du blog BBB’s mum.
Pour participer, il suffit de mettre une chanson que vous aimez que ce soit un tube du moment ou d’époque...


En ce moment Poulpinou regarde beaucoup le dessin animé "La princesse est la grenouille".
C'est un dessin animé Disney sorti en 2009, il a la particularité d'être en 2D contrairement aux dessins animés de sa génération.

L'histoire :
À La Nouvelle-Orléans, dans les années 1920, le prince Naveen est transformé en grenouille par le magicien Facilier.
Il décide de trouver une princesse pour briser le sort mais tombe lors d'une soirée déguisée sur la jolie afro-américaine Tiana qui est une serveuse rêvant d'ouvrir son restaurant.
Tout ne se passe donc pas comme prévu lorsque celle-ci lui donne un baiser pour rompre le sort...
Aventures dans le bayou, magie, conte de fée et plein de musique jazzy.

Les chansons sont méga "efficaces", faciles à retenir. 

Voici celle qui me reste le plus en tête et que j'aime le plus : "La nouvelle-Orléans" :



Vous avez déjà vu ce dessin animé ? Vous l'avez aimé ?


Faire part UNICEF - Coup de coeur e-fluent mums 3


Retour sur les e-fluent mums 3 où j'ai découvert que l'UNICEF proposait désormais de réaliser des faire-parts en ligne.

A l'occasion des 9 mois d’existence de ce site, ils avaient décidés d'organiser sur leur stand une "baby shower" et c'était topissime !
Petits gâteaux, bodys à personnaliser, personnes présentes super accueillantes et adorables.

Tout le monde connaît l’UNICEF, notamment pour son combat à travers le monde pour les droits de l’enfant qui dure depuis des années sans faiblir.

J'aime beaucoup aider lorsque je peux le faire et je connaissais déjà la boutique en ligne mais désormais je sais déjà d'où viendront les faire parts de la crevette lorsqu'elle aura pointé son nez.

Il y a de nombreux modèles en ligne proposés avec des formats, des thèmes différents, tout le monde peut y trouver son bonheur.
J'en ai déjà repéré quelques uns qui me plaisent beaucoup !

Des stars comme Shakira ou Elodie Gossuin n'ont pas hésité un seul instant et ont fait confiance à faire-parts UNICEF pour annoncer la naissance de leurs enfants.

La personnalisation est ultra simple à réaliser même pour les non geek !

Contre les idées reçues, sachez que les faire parts ne coûtent pas plus cher, le prix de revient est identique à celui de beaucoup d'autres sites.

Je suis fan du coté solidaire, pour vous donner un exemple, une commande de 60 faire parts permet de financer :

- 80 doses de vaccins contre la rougeole ;

- 6 moustiquaires ;

- 56 doses d’aliments thérapeutiques ;

- du matériel scolaire de base pour 17 enfants.

N’hésitez pas à en parler autour de vous pour que l’heureux événement qu’est la naissance puisse également se transformer en bonne action.