Au revoir 2015...

2015, tu auras été un véritable ascenseur émotionnel...

Je retiendrai de toi tout d'abord le bonheur d'une grossesse après quasiment 2 ans d'attente ponctuée par la naissance d'une coquine Crevette en octobre.

Également la joie de vivre avec un Poulpinou qui grandit de jour en jour, d'avoir construit la famille de mes rêves et tout cela avec un amoureux au top alias PapaCheri.

C'est aussi avec toi 2015 que nous avons emménagé dans notre premier vrai chez nous, celui pour lequel nous nous sommes endettés pour 20 ans avec bonheur bien entendu.

J'ai également vécu cette année des moments de partage et de rencontre mais aussi de rire et tout cela avec les amis, la famille et même le blog !

J'aimerai tant pouvoir en retenir que cela...

Pourtant 2015, tu as laissé ce fucking crabe de cancer me prendre et toucher plusieurs personnes qui m'étaient et me sont chers...
Foutue maladie...

Tu as aussi été l'année où j'ai pris conscience par ces attentats du 11 janvier et du 13 novembre que le monde était rempli de barjots qui n'ont rien compris...
Semant peur et angoisse sur leur passage...

2015 aussi année de tellement de couples déchirés ça et là...

Le réchauffement climatique, la montée du Fhaine, des catastrophes un peu partout.
Les journaux télévisés en sont devenus tellement anxiogène.

S'il te plaît 2015 fais en sorte que 2016 soit juste une année de bonheur, d'amour et d'éclats de rire.

Mon plus beau Noël de petite fille

Magie de Noël, esprit de Noël, j'adore !

Adolescente, mon plus Noël aura été celui où j'avais insisté auprès de mes parents pour inviter une voisine seule ce soir là ainsi qu'un ami de mes grands parents lui aussi seul.
C'était un Noël de partage dont je me souviendrai toute ma vie mais mon plus beau Noël de petite fille le voici... 

Je devais avoir 7 ou 8 ans, mon papa s'était fait opérer des canaux carpiens et mes parents qui n'avaient pas beaucoup d'argent en temps normal en avait eu beaucoup moins, les remboursements se faisant long à arriver.
Avec ma soeur, nous nous demandions si le Père-Noël papa et maman penserait tout de même à nous cette année là car oui nous étions dèjà assez grandes pour ne plus y croire.

Pourtant... Croyez-moi ce Noël a été magique !!

Lorsque nous nous sommes réveillées : surprise !

Le look du matin années 90 c'est cadeau ;)
Deux magnifiques berceaux de poupées en bois ainsi que deux tables de chevet en bois et deux poupées nous attendaient.
Dans le plus grand secret, mon papa les avaient fabriqué pour nous et maman avait cousu de petits draps et mis de vieux rideaux en guise de ciel de lit.

Emerveillée...
Voilà le mot qui me vient encore à l'esprit de mes quasi 30 ans.

Ce n'est pas le Noël où j'ai reçu le plus de cadeau mais celui que je retiens et retiendrai à jamais ! 

Je profites de ce billet pour vous souhaiter d'excellentes fêtes de fin d'année !

Profitez à fond de votre famille et de tout vos proches.

Rendez-vous en Janvier !

I'm so excited !!

Non en fait...
J-3 (ou 4 suivant les familles) avant l'arrivée du vieux barbu...
Je ne le tiens plus...


Poulpinou saute partout et se faire mal : il s'en fiche total !
Je ne compte même plus mes "Je pense que si tu ne t'arrêtes pas de ..., tu vas te blesser !".

Après une crise dans le bus qui m'a valu un sacré "OMG, cet enfant est-il vraiment le mien ??" sa première interrogation après lui avoir expliqué qu'il n'a pas été correct a été celle de savoir si oui ou non le Père Noël allait lui apporter des cadeau !
Monsieur avait décidé qu'il ne voulait pas descendre à cet arrêt.
C'est une dame qui l'a gentiment sorti comme j'avais Miss Crevette en Ergobaby et que je ne pouvais donc pas le porter (oui, la maman poulpe a ses limites et révélation : seulement 2 bras...)

Il ne va jamais mais alors jamais dans le placard où sont rangés les cadeaux mais je ne sais pourquoi il s'est mis à vouloir y entreprendre des recherches archéologiques. Heureusement, le matin même j'avais eu l'idée de mettre un drap sur le trésor afin de le cacher.

Poulpinou a semble t'il oublier à quel volume sonore on doit parler ou alors l'a reglé en "high"...
Crevette est encore trop petite pour penser à tout cela pourtant elle subit les modulations vocales de son frère en sursautant parfois !

Ce ne sont que quelques exemples des derniers jours et il en reste 4 !!

J'ai cette impression que ce n'est pas que chez nous cette sur-excitation...

Rassurez moi !!! Racontez moi comment c'est chez vous !

Noël au château de Nantes

Samedi dernier grâce au collectif Les Blogs du 44, Poulpinou et moi même avons pu découvrir l'exposition "Créatures" actuellement au Château des Ducs de Bretagne à l'occasion de la manifestation "Noël au château".

L'artiste invité cette année est Wajdi Mouawad, auteur de théâtre, romans et récits pour enfants qui travaille notamment pour le Grand T.
Cette exposition est en partenariat avec le Muséum d'histoire naturelle de Nantes.
Des animaux naturalisés et des squelettes d’animaux ont envahi le Muséum de la ville de Nantes dans quasiment toutes les salles pour nous conter leur histoire et vision du monde...

A nous conter ? Les animaux et squelettes naturalisés parleraient ??

Et bien oui, ils parlent et ont pas mal de choses à nous dire pour nous faire prendre conscience que notre comportement d'humain envers eux n'est jamais anodin...

Certains chuchotent, d'autres hurlent...

Il y a aussi les textes affichés aux murs à découvrir sur le parcours de l'exposition.

Mon avis :
Touchée par la cause animale : j'ai adoré !

Chaque animal ou squelette n'a jamais été mis par hasard et cela se ressent.
Les textes sont très bien écrits, je vais d'ailleurs acheté le CD "les animaux ont une histoire" en vente à la boutique du Château pour les écouter de nouveau.

Petite déception, au vue de l'affiche, je pensais que l'ombre du crocodile serait projeté une fois la nuit tombée sur le Château mais non...

Mon avis de maman et celui de Poulpinou :
Cette exposition n'est à mon avis pas destinée à un jeune public mais plutôt à des enfants/ados à partir de 10 ans.
Les textes ne sont pas tous compréhensibles (sens des mots) pour les plus petits et il ne faut pas faire trop de bruits pour les écouter.
En effet, ils sont diffusés par des hauts parleurs, difficile quand on a 4 ans de rester silencieux tout le long de la visite.
Ce souci est arrangé grâce aux audio-guides disponibles à l’accueil sur demande.

Cependant, Poulpinou a beaucoup aimé l'oeuf dans la cour (qui d'après lui renferme une Tortue Ninja) et les animaux naturalisés surtout le loup et le tigre.
Il a aussi adoré la marmite à huile, je lui ais expliqué que c'était l'histoire de la baleine que nous avions vu cet été au Museum d'histoire naturelle.
Poulpinou a également découvert l’ascenseur en verre du Château, les toilettes et les écrans tactiles où l'on peut appuyer partout mais rien à voir avec "Créatures".


Château des Ducs de Bretagne
Tarif plein : 8€ - réduit : 5€
Ouvert du 10/12/2015 au 03/01/2016 de 10:00 à 18:00 du mardi au dimanche.
Fermeture les 25 décembre et 1er janvier.

Mon beau sapin et le fail du DIY ...

Papa Chéri m'a annoncé un matin tout content de son idée et ses recherches Pinterest : "on va faire un sapin de Noël nous même cette année !"
Au début, j'étais méga septique ne le cachons pas...
Sapin en palette, en carton, en grillage à poules, juste dessiner sur un mur...
Rien qui à mes yeux pouvait ressembler au majestueux arbre de Noël de mes rêves.

Je me suis finalement laissée convaincre par la version "grillage à poules" en me disant que l'on pourrait au moins mettre une guirlande lumineuse à l'intérieur et accrocher des boules de toutes les couleurs dessus.

Une fois le matériel acheté, un soir, nous décidons (enfin surtout Papa Chéri) de nous y mettre et là... Drame !
C'est moche et surtout bah ça ne ressemble en rien à un sapin...
Voyez par vous même :

Nous n'avons donc pas pu respecter notre micro tradition de faire le sapin avant l'anniversaire de Poulpinou mais tant pis car ce sapin DIY nous a valu un sacré fou rire...
 
C'est à Casa que nous avons fini pour acheter exactement l'arbre de Noël que nous avions avant mais dont le pied n'a pas supporté le poids des années (et surtout un gros chat).

Pour les couleurs nous avons décidé qu'il serait bicolore : du rouge et du gris.
Un sapin traditionnel mais avec des perles, des paillettes, du bois et du verre pour plus de fun.

Poulpinou m'a beaucoup aidé cette année et a mis la plupart des décorations sans oublier bien entendu le dernier objet : l'étoile !
Voici pour finir quelques photos de notre sapin version 2015 :



Et vous, il est comment votre arbre de Noël ?

Avec ce billet je participe au Noël des blogueuses initié par Milie.  


Poulpinou a testé et adopté... Un Cali Pets hérisson

Poulpinou a eu 4 ans il y a peu de temps et c'est un peu son avant Noël...

Il a eu un Cali Pets hérisson qu'il a de suite adopté comme doudou du moment.

Quezako un Cali Pets ?

Le Cali Pets c'est une peluche toute douce qui se roule en boule très facilement grâce à un bouton pression très astucieux à chacune des ses extrémités.

Par contre, gros moment de solitude...
Je n'ai pas de suite trouvé le bouton pression et j'ai cherché par tout les moyens à le rouler en boule sans succès...
Ne paniquez pas si cela vous arrive, la pression est bien cachée dans les poils.

 

On peut ainsi s'en servir comme d'une balle, lui faire faire des galipettes, le lancer en l'air, etc... et cela sans aucuns dangers puisqu'il s'agit d'une peluche.

Une fois dépliée, on découvre un magnifique hérisson tout mignon.


Il prend de la place dans le lit du haut de ses 35 cm mais il peut très bien servir de coussin : j'ai surpris plusieurs fois Poulpinou avec sa tête dessus. 

Nous n'avons pas trouvé à ce jour de défauts à cette adorable peluche hérisson qui promets encore de grands moments de jeux et de calins... 

Il existe plusieurs autres modèles de Cali Pets : chien husky, chat persan, lapin bélier

Prix de vente : 20 € environ - Disponible sur pas mal de sites marchands et dans les magasins de jouets.

Je ne doute pas du succès de cette peluche au pied du sapin et dans les mois à venir !

Ma sélection de cadeaux Berceau magique

A cette époque de l'année où les wishlist fleurissent, c'est avec plaisir que je vous partage mes coups de coeur pour Poulpinou et Crevette sur le site Berceau Magique.

Berceau Magique est un site qui m'a beaucoup aidé lors de ma grossesse pour réaliser la liste de naissance de Crevette, choisir des articles de puéricultures et jouets assez facilement.

J'aime beaucoup y passer des heures pour dénicher LE cadeau et même faire des paniers virtuels à en faire frémir mon banquier...

Il faut dire qu'avec ses 350 marques de petites enfances regroupées et ses 34 000 références, il y a l'embarras du choix !

Point trés important à mes yeux (je travaille dans un service relation client) :  leur SAV est très compétent.
Lorsque j'ai rencontré un souci lors de l'une de mes commandes, j'ai de suite été satisfaite de la solution proposée et c'est assez rare pour être souligné.

Voici ma petite (hum hum) sélection de cadeaux :

Doomoo rose - Babymoov

Malette docteur Bobodoudou - Djeco

Calendrier Au fil du temps - Lilliputiens

Livre labyrinthe Ophélie - Lilliputiens

Poussette Armadillo City prune - Mamas and Papas

Berceau Magique m'offre la possibilité de remporter cette wishlist lors d'un tirage au sort tout prochainement...

C'est un peu un panier virtuel de rêve alors croisons les doigts ! 

#Efluent4 : j'y étais !

C'est avec encore quelques paillettes dans les yeux que j’atterris doucement de mes seconds e-fluent, le spot des parents blogueurs français organisé par Parole de mamans.
Cette année ce fut ma seconde participation et j'y allais donc sans cette peur de l'inconnu et avec un peu plus d'assurance (même si je reste une timide).

Levée de bonne heure (4h30 ça pique !), je me suis habillée en Supermaman prête à quitter mon train train quotidien !

C'est avec Clara et sa petite famille que j'ai fait le trajet en train Nantes/Paris.

Affrontant le métro et franchement pas aussi bondé que je le pensais, nous sommes arrivées un peu avant 9 heures au Carreau du temple et Waouuuuh ^^
Ce lieu, cette ambiance, cette décoration,...



Il a fallu trouver mon badge parmi les 400 autres et c'est parti pour la journée de folie !
Enfin pas vraiment parti car avec Clara nous sommes ressortis (et sans manteau même, le froid c'est psychologique...) pour aller mettre nos valises à l'appartement que nous avons loué à 10 pour la nuit : AnneSo, Aurore, Caro, Cécile, Elodie, Gwen, Laura, Lucile et Ludivine alias la #teammamansetmojito.

De retour à 11 et cette fois pour de bon, nous avons fait une photo de groupe avec des roses blanches, nous étions juste à coté des lieux des attentats parisiens de novembre...
Suite à ce drame, Paroles de maman a crée une magnifique chanson hommage "Le faire pour toi" que vous pouvez retrouver ici.

Crédit photo : Parole de mamans
Tout au long de la journée, j'ai retrouvé les copines des quatre coins de France : bises, câlins et papotage à gogo. 
Avec les copines Elo Mum et Juju Loupiot
Mais j'ai surtout pu y découvrir plein de nouveaux produits dédiés aux bébés et aux enfants, discuter avec les représentants de pleins de marques que je connaissais, en découvrir de nouvelles.
J'adore ce type d'échange où l'on se sent privilégiée et où l'on peut vraiment poser toutes les questions qui passent par la tête.

Je suis revenue gâtée par les marques pire que dans le Noël de mes rêves et j'ai même remporté un sac à langer à la tombola et une box "my first dressing" sur le stand de cette marque.
Mes épaules se souviennent des énormes sacs que j'ai eu à transporter !
Merci encore à ces marques pour leur confiance et leur cadeaux.

Je ne veux pas faire un énorme article du coup mes coups de cœur feront l'objet d'un autre article très prochainement. 

Défilés de supermamans (les filles c'était juste waouh !), chouchoutage (massage, coiffure), plein de trucs à grignoter partout, des conférences très intéressantes,une ambiance bon enfant, des cadeaux encore et encore, un pestacle de SOS maman, un concert des Coquettes, des people très abordables,
des ateliers DIY...

Conférence Mustella

Danonino !

Défilé des Supermamans

Atelier DIY avec 18H39

#Lefairepourtoi
Grafitti réalisé tout au long de la journée

Stand de Sanofi
Une journée ultra chargée mais qui fait juste Gniiiiiii et Waouuuuh !!

Le soir on a même fait une boum de parents blogueurs puis avec la #teammamansetmojito nous sommes rentrés dans notre appartement finir la soirée. 

Comme l'an passé, j'ai encore quelques regrets... J'ai loupé beaucoup de personnes et avec certaines pas osé les aborder tout simplement...

Ce vendredi m'a fait un bien fou !! Je commençais à ressentir ce sentiment pesant de "je suis une maman au foyer en manque de relations sociales" et me voilà reboostée pour un bon moment...

Merci à toute l'équipe de Parole de mamans qui bosse comme une folle pour faire de nous des "parents mais pas que" le temps d'une journée.
Ouais, avec Tchoupi on est devenus amis !

Tu as 4 ans...



Mon petit bonhomme, voilà 4 ans que tu es arrivé dans ma vie...

Câlin, boudeur, riant facilement, capable de grosses colères, sensible, gourmand voilà quelques uns de tes traits de caractère du haut de tes 4 ans.

Cette année encore tu as été cet amateur de câlins et bisous aimant venir nous rejoindre en plein milieu de la nuit pour cause de monstre "cauchemars".

Cette année, tu as dû apprendre à me partager avec un gros ventre puis depuis 2 mois avec ta petite soeur.

Cette année tu es donc devenu un grand frère très protecteur, n'oubliant jamais de faire un bisous à ta "minettte" lorsque tu t'en vas, t'assurer qu'elle va bien, la consoler quand elle a du chagrin.

Cette année, tu as continué à te passionner pour les dessins animés Disney mais aussi les Avengers, tortues ninja et autres trucs de mec.
Tu as aussi découvert les cours de musique où tu aimes "t'éclater" chaque vendredi.

Cette année, tu as encore confirmer ton amour pour les pâtes au beurre, ton repas fétiche et que tu pourrais dévorer 365 jours par an mais aussi pour les bonbons qui piquent.

Cette année, tu as découvert les Playmobils : c'est de mes yeux émerveillés que j'aime te voir jouer et inventer tes histoires.

Cette année, j'ai l'impression que tu es devenu ado mon Poulpinou : tu sais te brosser les dents seul, te laver seul, presque t'habiller et te déshabiller seul.
Tu ne veux plus d'aide pour plein de petites choses impossibles à toutes lister....

Cette année, tu es pourtant resté mon premier bébé, toi, mon petit homme qui devient chaque jour de plus en plus grand.

4 ans déjà que tu es là... 4 ans que mon coeur est devenu celui d'une maman...
 

Bloguer avec un bébé tout neuf, compliqué !

Un blog désert, une dizaine d'articles en brouillon, des partenariats en attente et pas mal de mails sans réponses...

Blogueuse en carton ?

Non, maman d'un bébé tout neuf...

- Le bébé tout neuf ne connaît pas le concept de nuit.
Hey oui, on a tendance à oublier que différencier le jour et la nuit n'est pas inné. La personne qui a inventé l'expression "dormir comme un bébé" n'avait sans aucuns doutes pas d'enfants ou ne se souvenait plus...

- Le bébé tout neuf a des coliques.
Mes nuits se résument souvent ces derniers temps à me promener chez moi avec un bébé hurlant en écharpe ou dans les bras.
Croisons les doigts depuis une petite semaine ça a l'air d'aller un peu mieux...

- Le bébé tout neuf mange régulièrement.
Un biberon toutes les 3 à 4 heures ça revient vite... 

- Le bébé tout neuf aime les bras, les bras et les bras.
 Et cela jours et nuits ce qui complique le fait de pouvoir allumer un pc et taper sur le clavier même pour une maman qui se revendique poulpe !

- Le bébé tout neuf a une maman qui veut continuer à vivre SA life.
Je profite des quelques instants de siestes de la journée pour prendre ma douche, m'habiller, me maquiller et parfois même faire un peu de ménage !

- Le bébé tout neuf a un grand frère.
Je préfère prendre du temps seule avec Poulpinou plutôt que venir sur le PC lorsque Crevette dort et qu'il est là. Quoi de plus normal !

- Le bébé tout neuf est à croquer.
Et parfois, je peux passer de longues minutes à la regarder dormir paisiblement ou gagatiser devant ses petits "areuh" et ses grands sourires.

Bref, vous l'aurez compris, bloguer avec un bébé tout neuf c'est juste compliqué et pourtant mon credo du moment c'est en profiter, en profiter et en profiter.
 

Cododo, on a réitéré !

1h du matin...
Sentir le souffle de ton tout petit nez contre le mien...
Entendre le moindre de tes gestes...
Te regarder dormir paisiblement...

Cododo, on a réitéré et c'est ici que je vous en avais parlé la première fois.

Malgré tout ce que l'on a pu entendre en ayant dormi exclusivement en cododo avec Poulpinou jusqu'à ses 18 mois, nous ne nous sommes pas posés de questions lorsque nous sommes revenus de la maternité.

Nous avons fait ce choix de partager notre lit et notre sommeil avec nos enfants, certains nous comprennent, d'autres nous font la morale ou ne consentent pas : tant pis !

Pour tout avouer, après avoir passé 9 mois avec elle 24h sur 24, on ne se voyait pas laisser Crevette seule dans un lit voir dans sa chambre.
Libre à chacun de faire comme il veut mais c'est ainsi et ça le sera jusqu'à ses 6 mois...
Contrairement à Poulpinou, elle dort sans soucis l'après-midi dans son lit et sa chambre enfin quand elle ne s'endort pas tendrement dans mes bras...

Parfois, les nuits mais surtout matins cododo sont un peu sportifs quand Poulpinou vient nous rejoindre mais on a vite appris à gérer chaque centimètre carré.
On reprend assez vite les règles du soft cododo : pas d'oreiller à proximité, pas de couette sur le bébé, etc...
Il nous arrive souvent de nous demander en riant pourquoi on a achète pas un lit King size et surtout pourquoi on a acheté un appartement avec trois chambres quand finalement une seule nous suffirait.

Je ne saurai vous dire combien de temps cela durera mais nous sommes bien dans notre lit 2 places à 4...
Je précise : Crevette ne dort pas sur cette photo et ne risque donc pas de s’étouffer...

Poulpinou a testé... Le sable magique

Quand sa mamie lui a offert un coffret de sable magique, je ne m'attendais pas à un tel engouement de la part de Poulpinou.
Il faut le dire de suite, les jeux de société ou les jeux de rôle (figurines, etc...) il adore mais dès qu'il s'agit de colorier, dessiner, peindre ou faire de la pâte à modeler cela ne dure jamais bien longtemps.
Le coffret Play Sand contient :
- Un bac pour jouer dedans et qui sert aussi à tout ranger
- Un sachet de sable magique
- Des moules pour faire des formes
- Des moules pour faire des empreintes
- Des outils pour "travailler" le sable

Sur la boite il est écrit "à partir de 4 ans" mais je pense que cela convient dès 3 ans sous la surveillance d'un adulte pour éviter que l'enfant ingère du sable. 

Son coté magique est qu'il ne sèche pas du tout même au bout de plusieurs utilisations, toutefois, nous le rangeons bien dans son sachet hermétique à chaque fois.
L'aspect du sable magique est assez spécial : entre le sable et la pâte à modeler, fluide et pâteux à la fois.
Le sable ne laisse pas de résidus sur les mains, sachez que pour Poulpinou qui n'aime pas avoir les mains sales c'est essentiel !
Il n'y a pas non plus d'odeur, j'avais très peur de l'odeur ultra chimique qui pique le nez.
Petit bémol : je n'ai par contre pas trouvé la composition de ce sable sur la boite ou dans la notice.

Notre test :
On a versé le sable dans le bac et c'était parti pour des heures de jeux : constructions avec les outils, moulage, écrasement de constructions.
Poulpinou a joué comme à la plage dans le salon et il a adoré !
Il n’arrêtait pas de commenter tout ce qu'il faisait "Regardes maman, j'ai fais un crabe !" "Je détruis mon super château !" tout en jouant en parfaite autonomie.
J'ai fais une petite vidéo postée sur ma page Facebook ici
Cotè nettoyage c'est bien moins galère que la pâte à modeler car le sable magique ne colle pas.

Si vous hésitiez à mettre ce type de loisirs créatifs dans la hotte du Pére-Noël, nous validons aussi bien Poulpinou que moi le sable magique et vous conseillons de succomber à votre tour !

Le tapis d'éveil forêt de Badabulle

Adepte de motricité libre, j'ai de suite cherché un tapis d'éveil grand, moelleux mais aussi attractif pour Crevette.

Mon choix s'est assez facilement porté sur le tapis d'éveil forêt de Badabulle.
 Conquise au premier coup d’œil par son thème, la forêt, qui est aussi celui de la chambre de Crevette et son design.
Les couleurs sont superbes : coloré mais pas trop.
Il y a tout le nécessaire pour éveiller bébé : un miroir, des choses à toucher, prendre, des matières différentes, ect...
Petit coup de cœur pour la peluche écureuil trop choupi !

Ce tapis d'éveil possède aussi pas mal d'autres petits atouts que je n'ai pas retrouvés dans d'autres produits similaires, c'était lui et pas un autre.

Déplié, il mesure 1 mètre sur 1 mètre ce qui est assez grand pour se mouvoir même à 2.
C'est un tapis d’éveil épais donc même en hiver c'est sans peur qu'elle ait froid que je laisserai Crevette dessus. 
 Il possède un sac de rangement pratique et petit bonus pour les mamans boulets comme moi il se replie facilement.

Et je termine par le gros point fort selon moi : il se transforme en 3 minutes en un lit d'appoint grâce à un système très ingénieux de pressions.
Pour le moment, il nous sert plus en lit d'appoint qu'en tapis d'éveil et je ne lui ais pas trouvé de point faible.

Je ne regrette pas du tout de l'avoir mis dans la liste de naissance de Crevette.

Esprit d'Halloween es-tu là ?

Poulpinou n'est pas du genre méga super téméraire, du coup j'ai beaucoup hésité à fêter ou non Halloween avec lui.

Les bonbons il aime beaucoup mais les fantômes, monstres et sorcières ce n'est pas son truc.
Il a eu tellement peur de la maison hantée à la fête foraine qu'il nous a interdit d’accès l'allée entière...

Ados, c'est avec plaisir que j'ai parcouru ma petite ville pour grappiller des bonbons déguisée en sorcière.
Je me souviens des tonnes de bonbons récoltés et du partage avec plus ou moins d'équité avec mes 2 soeurs (oui Papo si tu me lis, on t'a bien arnaquée...).
L'esprit d'Halloween n'était pas du tout le même, c'était nouveau et on sentait que les gens avaient envie que cette tradition plutôt américaine devienne pérenne en France.

Halloween s'est à mes yeux effacé depuis...

Depuis que nous sommes à Nantes, j'ai pris soin chaque année d'acheter des bonbons au cas où et chaque année nous ne voyons aucuns enfants...
J'en emmène au travail pour le plus grand plaisir de me collègues et le reste Papa Chéri et moi nous faisons un plaisir de les manger !

Cette année, notre immeuble a beaucoup d'enfants et il est plus accessible que là où nous avons habité depuis notre arrivée à Nantes.
Nous avons donc décidé d'organiser un gouter dans le jardin avec les enfants et parents.

Poulpinou sera un Dracula :

Qui sait peut être que nous aurons la visite de fantômes, diablotins, sorcières, squelettes, citrouilles et autres...

Fêterez-vous ou non Halloween ?

Dans mon sac à main...

J'ai été taguée par MelleParfum pour vous montrer le contenu de mon sac à main !

C'est avec grand plaisir que j'ai joué le jeu et voici le résultat

J'ai divisé en 4 photos thématiques...
En résumé : Mary Poppins sors de mon corps !!

Voici pour commencer le sac qui me suit au quotidien en saison automne/hiver:

C'est un sac besace de marque Papa pique et maman couds que je possède depuis 3 ans.
Son petit plus est le rabat interchangeable que je n'hésite pas d'ailleurs à changer au gré de mes envies.
Il est aussi super pratique car très grand et étanche ce qui est fort utile en automne hiver !

Les trucs "selon la saison"


Pour le moment juste un parapluie compact H&M car oui l'automne "il tombe de l'eau" comme on dit dans ma Touraine chérie et pas qu'un peu à Nantes.
Arrivera bientôt ma crème main Castanha Natura Brésil pour lutter contre le froid.

Les trucs "de maman"


- Des lingettes Huggies "Style on the go" dans leur jolie pochette pratique.
- Des tickets pour les manèges que l'on croise souvent, l'achat par 10 c'est quand même plus économique !
- Une boîte à tétine pour ranger celle de secours et l'actuelle (il manque la boîte de Poulpinou).
- Une tétine de secours Mam 0-3 mois pour Crevette.
- Une tétine de secours Dodie +18mois pour Poulpinou.
- Un marteau jouet que j'ai sans doutes confisqué mais je ne sais plus quand... Bad mother !

Les trucs "de filles" et "d'urgence"


- Du Doliprane, indispensable pour la migraineuse que je suis !
- Des lingettes imprégnées de Biseptine, mon coup de coeur "bobologie" de cet été.
- De l'arnica Montana en granulés, indispensable avec mon Poulpinou qui se blesse facilement.
- Des pansements de tailles différentes et même des "pour ampoules".
- Un crayon noir, tellement là depuis longtemps que l'on ne voit plus sa marque.
- Un mini vernis à ongles paillettes Yves Rocher. Je ne mets quasi jamais de vernis sur mes ongles, c'est en cas d'urgence de collant qui file...
- Un élastique pour les cheveux.
- Un échantillon de parfum, en ce moment "Viva la vida".
- Un baume à lèvres Yves Rocher chocolat/framboises qui sent trooop bon et colore légèrement les lèvres.
- Un petit miroir offert par Berceau Magique aux derniers e-fluent.

Les trucs de indispensables ou presque

- Mon porte feuille Papa pique et maman couds avec à l'intérieur mes cartes de fidélité, mes sous, ma carte vitale, mon chéquier, ma vie quoi !
J'aime beaucoup son coté "fleur bleue" très girly liberty et j'avoue que malgré mes changements de sacs à main saisonniers, lui me suit toujours.
- Le livret de famille 100% Petit Lu enfin Amboisien et Blésois aussi un peu...
- Un agenda 2015/2016 marque Academic pour noter mes rendez-vous et avec 2 enfants c'est fort utile pour ne rien zapper.
- Un porte carte métallique pour ranger mes cartes de visites Moo : blogueuse parfois en carton mais jamais sans cartes.
- Un stylo bille offert par Babymoov aux e-fluent et un crayon de papier Ikea (bon comme 95% des gens je l'ai volé...).
- Un paquet de mouchoirs.
- Une pochette Zazazou pour mettre mon portable qui lui est un Sony Z1 compact rose of course mais comme j'ai pris les photos avec lui vous ne le verrez pas.
- Un calepin Domedia by Intermarché pour noter des tonnes de choses.
- Une pochette en tissus offerte par Natura Brasil pour ranger mes papiers, photos, horaires de bus, ect... Le nid à bazar c'est elle.

Donc voilà, maintenant vous savez tout de l'intérieur de mon sac de fille très girly "maman mais pas que..."

Si vous voulez à votre tour ouvrir le votre, n'hésitez pas !

Salon baby de Nantes le 7 et 8 novembre 2015 [Places à gagner inside]


Le Salon Baby de Nantes aura lieu les 7 et 8 novembre au Parc des expositions de la Beaujoire et c'est en tant que blogueuse référente que j'y suis invitée (ouais, je me la raconte ! hey, hey !).

J'ai hâte de vous présenter les découvertes que j'y ferai !

Le Salon Baby réunira une centaine d’exposants spécialisés dans la puériculture, la petite enfance et l'enfance.
A l'entrée, il vous sera remis un Baby chéquier avec pleins d'avantages.
Ateliers et animations, espaces d'échange entre marques et parents, bons plans et concours sont également au rendez-vous !

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site du salon Baby ici.

Tarif ADULTE unique : 6,50€
(Gratuit pour les enfants jusqu'à 10ans)
Une entrée achetée pour le salon Baby permet l'accès aux deux autres salons organisés le même week-end au Parc des expositions.
Ce salon a lieu en même temps que le salon Habitat et Déco et le salon de la réception et du mariage.

Concours express 

J'ai 10 entrées à offrir pour le Salon Baby Nantes à celles (ou ceux) qui le souhaitent.

Pour tenter de gagner, il vous suffit de laisser un commentaire avec votre adresse mail en me disant simplement que vous souhaitez venir au salon.
Les 10 premières personnes recevront alors un mail de ma part avec le lien pour obtenir l'entrée gratuite.

Je laisse le concours ouvert jusqu'à la veille du salon soit le 6 novembre 2015.

A vos claviers !

Risotto poulet/chorizo

Cela faisait un long moment que je n'avais pas publié un bon petit plat facile à réaliser !

A l'heure où les fameux "one pot pasta" explosent, je vous propose la recette d'un risotto hyper simple et qui rencontre toujours son petit succès.


 Ingrédients :



  • 200 gr de riz à risotto cru
  • 1/2 chorizo coupé en rondelles 
  • 400gr de blanc de poulet coupé en aiguillettes
  • 1 oignon haché
  • 500ml d'eau
  • 1 cube de bouillon de volaille
  •  
    La recette :

    1. Faire revenir le poulet dans un peu d'huile pour le colorer.
    2. Ajouter l'oignon.
    3. Ajouter le riz et remuer jusqu'à ce que le riz devienne presque translucide.
    4. Ajouter le chorizo en rondelles.
    5. Verser l'eau + le cube de volaille.
    6. Laisser cuire 18 minutes en remuant de temps en temps.
    Je vous laisse tester et vous faire votre propre avis !

    Quand Crevette fait la coquine - Acte 3 [récit accouchement]

    La dernière fois que j'ai écrit ici, Crevette était encore bien au chaud au creux de moi et en dépassement de terme...

    Petit flashback 15 jours en arrière...

    Jeudi 1er octobre : toujours aucuns signes d'un accouchement imminent à J+4 !
    Depuis le matin, j'ai la sensation de moins sentir mon bébé...
    Je décide d’appeler la maternité pour savoir si je dois venir faire un contrôle ou si je dois attendre mon rendez-vous de suivi de dépassement de terme le lendemain matin.
    L'interne me dit que c'est plus prudent de venir, qu'un dépassement de terme c'est toujours comme "de l'huile sur le feu".

    Je pars donc de la maison hyper zen, sans mes affaires et en me disant que je serai de retour fin de journée voir même pour aller chercher Poulpinou à l'école avec un peu de chance.

    Une fois à la maternité j'ai droit à un monitoring pendant une bonne heure et il n'est pas très bon... Crevette va bien mais semble commencer à se fatiguer.
    Elle n'est toujours pas pour autant décidée à venir : tête pas appliquée, col fermé, la totale...

    Ils décident quand même de me garder en hospitalisation au service des grossesses à risques et de tenter le tout pour le tout : un déclenchement par ballonnets même si rien n'est favorable.

    J'ai donc pu tester ce système de déclenchement mécanique compatible en post césarienne et qui est proposé au CHU depuis quelques mois.
    Il s'agit de 2 petits ballons que l'on place de part et d'autre du col et dans lesquels sont injectés du sérum physiologique.
    C'est un déclenchement qui permet de faire maturer le col jusqu’à 3 cm et donc de passer en salle d'accouchement par la suite.
    Le dispositif est posé pour 24h et fonctionne bien.
    Pleine d'espoirs et de rêve d'accouchement par voie basse, je donne mon accord.

    Clairement, ça fait super mal autant à la pose que pire de pire pendant les injections de sérum phy !!!
    J'attends avec impatience les premières contractions qui font me faire vraiment sauter au plafond et surtout de pouvoir enfin rencontrer ma coquine de fille.
    Papa Chéri et Poulpinou viennent me voir après l'école et Poulpinou demande déjà où est sa soeur...
    Bon, ils peuvent rentrer tranquillement à la maison : ce déclenchement peut prendre du temps et ce n'est pas aujourd'hui que nous verrons la bouille de Crevette... 

    Vendredi 2 octobre : j'attends toujours les contractions et je sens Crevette qui s'agite toujours en haut de mon ventre... Coquine !
    Les 24h de pose du système des ballonnets approchent alors je m'active en prenant les escaliers, en faisant le tour du service, je vais même jusqu’à proposer de faire les vitres !
    Le verdict tombe vers 18h : sur moi, cela n'a pas du tout fonctionné...
    A plus de 24h de pose, mon col est à 1 ! Youhou ^^
    La pauvre sage femme est désespérée pour moi.
    Elle me dit que vraiment on a tout tenté pour ce voie basse que je voulais tant.
    Si je ne vois pas mon plateau de petit déjeuner demain matin, je devrai m'attendre et me préparer à une césarienne dans la journée.
    Je sais pertinemment que je passe ma dernière soirée de femme enceinte alors je profite à fond de ma Crevette encore au creux de moi.
    Poulpinou, Papa Chéri et belle maman m'ont apportés des macarons que je déguste devant The Voice kids au rythme des coups de pieds, poings, tête, fesses de Crevette. 

    Samedi 3 octobre : j'entends les petits déjeuners mais le mien ne vient pas...
    Je le savais... Je suis prête...
    Vers 10h, je reçois la visite de la chef de service et d'une sage femme : dès qu'une place est disponible au bloc c'est notre tour, la seconde césarienne est bien là !
    Pas du tout déçue car j'ai vraiment douillé et on ne pourra pas dire que je ne l'ai pas voulu mon accouchement voie basse...
    Enfin douillé mais sans pour autant connaître ce que c'est vraiment qu'une contraction qui fait crier ^^ Ne me jalousez pas... Enfin si vous pouvez !

    J'appelle Papa Chéri pour lui dire qu'il faut qu'il vienne rapidement car vient l'heure de la douche puis celle de LA rencontre !
    On monte au bloc, Papa Chéri ne peut pas assister à la césarienne, il ne savait pas si il voulait ou non du coup ça lui évite le dilemme.
    L'ambiance est détendue, tellement détendue que Crevette est surnommée "bébé apèro" ou "bébé apéricube".
    Un dernier monitoring, une écho pour voir sa position : la coquine est finalement en transverse comme 1% des grossesses en France et n'a donc aucunes chances de descendre dans mon bassin.
     J'apprécie l'info et me dit que vraiment je n'ai rien à regretter !
    Dernier bisous à Papa Chéri, derniers instants à 3... 
    Je rentre au bloc, on m'explique que ça va être long car ils vont reprendre exactement sur la première césarienne.
    L'anesthésie faite et même x2 puisque la première est ratée, ça y est, j'entends tout mais ne sent rien.
    On m'explique que si je n'entends pas ma fille, il ne faudra pas m’inquiéter, que la césarienne peut chambouler les bébés. 
    Vient enfin LE moment de la naissance, 12h15, Crevette hurle à pleins poumons !
    La gynéco ajoute même un "Ooops désolée, c'est déjà une vraie fille chieuse : elle hurle !" Ambiance plus détendue qu'une césarienne en urgence !
    On me présente Crevette, je peux lui faire plein de bisous et la toucher.
    Elle est superbe, ma fille est enfin là !
    Hâte qu'ils aient terminés l'opération pour enfin prendre mon bébé tout neuf tout contre moi, trouver Papa Chéri en peau à peau avec elle. 

    Je sors du bloc, enfin je peux profiter, souffler, fin des péripéties...

    Nous sommes désormais 4...


    Pardon pour ces 15 jours d'absence... Passer de 3 à 4 ça le fait mais c'est sport quand même !

    Quand Crevette fait la coquine - acte 2

    Dépassement de terme J+1 nous y voilà !

    Tu le sais quand tu reçois des messages ou appels de partout :
    Plein de conseils : "Fais les vitres", "Marches" , "La tisane de framboisier c'est magique" ;
    D'encouragements : "Allez courage, dernière ligne droite", "C'est la pleine lune là, ça devrait le faire !" ;
    De compassions : "Ma pauvre pas de chance", "Rolala la coquine elle t'en fait déjà voir" ;
    D'impatience : "Toujours pas ?", "Bon, elle va sortir quand ?" ;
    Des conseils drôles : "Mets un pot de Nutella entre tes cuisses, c'est ta fille : elle sortira !".

    Je sais que je dois rester zen, ne pas me remémorer les 4 ans en arrière avec la naissance de Poulpinou, arrêter de me "polluer" et faire confiance à ma fille, si elle n'est pas là c'est que c'est juste pas LE moment.

    D'un point de vue médical et c'est l'essentiel : tout va bien !
    Contrairement à Poulpinou, Crevette supporte très bien le dépassement de terme.
    Pas de signes de détresses fœtales, un rythme cardiaque normal mais elle est très haute et mon col fermé de fermé.
    On ne peut pas me faire un décollement de membranes car pas de contractions et impossible de réaliser cette manipulation sur un col fermé...
    On ne peut pas non plus prévoir un déclenchement car mon utérus est cicatriciel...
    Bref, on ne sait pas quoi faire de moi à part attendre !

    Tout va bien donc sauf que d'un point de vue psychologique où ce n'est plus trop ça...
    Ma Crevette d'amour sur laquelle je n'ai aucuns pouvoirs mets ma patience à épreuve.
    Crevée, je n'en peux plus, l'impression que mon corps n'a pas compris qu'il faut "lâcher" le bébé et n'arrivera pas à gérer la fin de grossesse.
    Guettant le moindre signe, je stresse, me sens impuissante, je suis impuissante en fait...
    Je n'arrive plus du tout à prendre du recul, penser à autres choses...

    Le dépassement de terme peut aller jusqu'à 15 jours soit quasi mi octobre... Mouais...

    Je n'ai pas du tout envie de subir la même naissance que celle de Poulpinou qu'il a fallu venir chercher parce que ça n'allait pas et qui m'a beaucoup affectée psychologiquement.
    Peur que l'on vienne déloger Crevette d'urgence parce qu'elle ne va pas bien !

    Pour le moment, je me laissais guider par l'équipe médicale au top de la maternité espérant un super accouchement voies basses post césarienne mais je ne sais pas combien de temps je suis encore prête à accepter d'attendre...

    Mercredi matin ce sera le rdv J+3...

    Billet écrit à chaud hier aprem' dans un moment de fatigue et de lassitude mais je l'ai publié parce que c'est moi...
    Après une bonne nuit de sommeil, je me sens mieux !

    Crédit photo : parents.fr

    Quand Crevette fait sa coquine !

    Si vous me suivez sur Facebook ici, vous n'avez pas pu passer à côté de LA nouvelle de la semaine : Crevette s'est retournée sauf qu'elle n'était pas en siège... Loose...

    On la savait déjà coquine : l'installation dans son nid douillet pile 9 mois avant notre week-end londonien Coupe du Monde de rugby (match de ce soir d'ailleurs), les contractions (et seules que j'ai eu douloureuses) le matin avant de partir en vacances et pleins d'autres petites choses.

    Jeudi, un rendez-vous de contrôle qui commence de manière classique puis l'étudiante sage femme qui a la surprise de ne pas trouver le coeur en bas ni à gauche ni à droite alors que Crevette remuait... 
    Un doute l'envahit... Elle regarde sa tutrice : "Mais vous êtes sûre que ce n'est pas un bébé en siège ?"
    La sage femme vient contrôler et a aussi un doute... 

    Écho pour vérifier puis...surprise lorsque la sonde en haut du ventre dévoile une petite tête !!
    Et là dans la mienne tout devient flou : je me retrouve donc à quasi 10 jours du terme avec un bébé désormais en siège ! C'est super rare de se retourner in-utero si tard mais ça arrive...
    Personne ne sait le pourquoi du comment et surtout je n'ai rien senti sauf un truc bizarre lundi soir mais rien de foufou.
    Crevette était pourtant tête en bas depuis le 5éme mois !

    Je pose pleins de questions notamment celle d'une possible réversion manuelle par un osteo ou gynéco mais sur un utérus cicatriciel et si tard c'est trop risqué. Bon....
    Accoucher par voie basse avec un bébé en siège et potelé, aucun gynéco ne se risquera à le faire également : trop de risques pour Crevette et pour moi. Bon (bis)...

    Plus le choix : seconde césarienne ! 

    Fin de semaine toute en émotions : Jeudi, j'étais toute retournée (c'est le cas de le dire), hier je relativisais vachement et aujourd'hui j'en ri ! 

    Je me dis que ok j'aurai préféré pouvoir donner naissance à Crevette de manière plus naturelle mais que cette césarienne sera prévue.
    Je suis plus zen et question organisation pour Poulpinou ce sera moins compliqué de le faire garder, de le prévenir pour ne pas qu'il s'inquiète.
    Ce matin, je suis allée acheter des bas de contention super jolis, les courses sont faites pour mes hommes le temps d'un séjour maternité plus long qu'un accouchement voie basse, dans la valise de la maternité ma garde robe est refaite en "spécial césarienne" même si j'avais déjà prévu au cas où.

    Nous savons juste pour le moment que c'est notre week-end tout les 3 et que nous serons 4  la semaine prochaine.
    La date exacte nous la saurons lundi mais nous avons pris la décision de ne pas la dévoiler histoire de laisser un peu de surprise quant à l'arrivée de Miss Crevette.

    J'ai prévu de publier dans la semaine qui arrive un article sur les différences entre les sensations liées à un bébé en siège et celles à un bébé tête en bas.
    On ne pourra pas dire que je ne teste pas des choses folles pour vous !

    Dernier tout pile : 40 SA

    Samedi en musique #30

    Voici ma participation au rendez-vous hebdo en musique du blog BBB’s mum.
    Pour participer, il suffit de mettre une chanson que vous aimez que ce soit un tube du moment ou d’époque...


    Christine and the queens, je n'aimais pas du tout au début mais j'ai appris à aimer une fois l'engouement médiatique de folie autour d'elle passé...
    Pas besoin de vous présenter Heloise Letissier, jeune femme originaire de Nantes qui aime les costume de coupe masculine et nous offre des chorégraphies de dingue dans ses clips et sur scène.


    Je voulais absolument vous faire découvrir cette reprise d'une chanson de Christophe "Paradis Perdus".
    Chanson dont j'ignorai l’existence et que j'ai découverte grâce à la reprise qui y amène de la modernité et cette voix si particulière !!

    Je vous laisse juger par vous même avec  l'originale :




    La valise de la maternité

    Si il y a bien une différence dingue c'est celle-ci : ma valise pour la maternité ne ressemble absolument pas à celle de primipare que j'ai pu faire 4 ans plus tôt...


    Erreurs de la première valise :

    - Pour bébé
    Fail des tailles de vêtements : Poulpinou faisait 2,8 kg : il a donc mis du taille...naissance et je n'avais prévu que du 1 mois sous les bons conseils de la Terre entière.
    Cette fois ci : Crevette semble plus costaude que son frère mais j'ai mis moitié/moitié niveau taille et Papa Chéri est heureux : il n'aura pas à courir les magasins (lui qui aime tant ça ! ironie) pour acheter LA bonne taille.

    Fail de la tétine : Celle que j'avais prévue et choisie avec soin pour Poulpinou était beaucoup trop lourde pour lui : j'ai passé la première nuit la main dessus pour qu'il la garde en bouche.
    Cette fois ci : Choix d'une ultra légère comme celle qui a sauvée mes nuits d'après....

    - Pour maman
    Fail des vêtements choisis : Avec la césarienne et OMG lorsque j'ai découvert mon ventre post grossesse, il était impossible pour moi de mettre des pantalons ou mes vêtements d'avant...
    Quasi la totalité de ce que j'avais prévu était trop serré, me gênait au niveau de la cicatrice...
    Cette fois ci : j'ai pris du large, du confortable et des robes !

    Oublis de la première valise :

    - Du shampoing sec et des lingettes humides parfumées
    Fail : Encore un souvenir de maman césarisée : laver ses cheveux (et se laver tout court) est impossible les premiers jours.
    Ce manque de douche pendant 2 jours (pourtant pas foufou hein) m'avait bien embêtée surtout allongée au lit avec des cheveux qui deviennent vite horribles sans lavage...

    - Une veilleuse
    Fail : Les néons de la maternité pour allaiter ou donner le biberon à 3h du mat' sans oublier les visites des infirmières et autres au milieu de la nuit c'est un peu hard !

    - Du maquillage, de la BB cream et un petit miroir
    Fail : Tu es crevée mais tout le monde te prends en photo enfin pas toi mais ton merveilleux bébé (et donc bien entendu toi aussi accessoirement).
    J'aurai pu postuler pour le prochain Resident Evil dans un rôle de zombie tellement ma mine était horrible...

    - Des gâteaux et trucs à grignoter
    Fail : Être à l’hôpital et non à Top Chef !
    La nourriture servie à 18h30 c'est tôt pour tenir jusqu'au lendemain matin et quelques fois assez douteux...
    J'avoue avoir eu souvent faim la nuit surtout après les réveils biberon auxquels je n'étais pas habituée !

    - Des langes ou du Sopalin bien absorbant
    Fail : Poulpinou a été un bébé qui régurgitait beaucoup et bien entendu je n'avais pas du tout prévu ça.
    Les mignons bavoirs prévus sont vites devenus HS !

    Les indispensables qui le restent :

    - LE dossier complet
    La Carte vitale, la carte de mutuelle, la reconnaissance anticipée, le livret de famille et tout les examens et échos liés à la grossesse.

    -Pour Papa Chéri en salle de naissance
    Des bonbons, la tablette (et le chargeur qui va avec), de l'amour et... de la patience !

    - Pour maman
    La trousse de toilette basique comme quand tu pars en vacances : dentifrice, brosse à dents, gel douche, shampoing, crème hydratante, démaquillant, etc...
    Un brumisateur parce qu'il faisait méga chaud la première fois, un sèche cheveux pour les cheveux mais aussi en cas d'épisio (pas eu pour cause de césarienne mais cette fois ci on ne sait jamais).

    Mais aussi : l'appareil photo, une liseuse, des magazines, mon téléphone (et son chargeur) parce que oui le séjour à la maternité passé l'euphorie des visites c'est long, très long....

    - Pour Poulpinou et Crevette
    LE doudou choisit par Poulpinou pour qu'il l'offre à sa soeur (je l'ai mis dans la valise de la maternité pour éviter que Papa Chéri l'oublie) et à l'inverse des autocollants Panini "La reine des neiges" pour Poulpinou "offerts" par sa soeur.

    Au niveau des quantités de vêtements demandés, ça allait parfaitement alors j'ai remis les mêmes.

    Et vous, des indispensables oubliés ? Une valise idéale ?