Ma touraine

Je suis originaire d’une région aux milles et une merveilles : les châteaux de la Loire, de magnifiques jardins à découvrir au fil des saisons, des sites insolites (maisons troglodytes, moulins caviers, …) et des villes et villages aux trésors cachés.

Le château de Chenonceau

 
Un moulin cavier – Bléré

La Touraine ou plus exactement l’Indre et Loire ou vallée de la Loire est classée depuis 2000 au patrimoine  UNESCO au titre des paysages culturels.
La capitale de Touraine est la ville de Tours qui compte environ 150 000 habitants.

Voici une liste non exhaustive de 10 choses à faire en Touraine :


1. Prendre le temps pour de grandes balades à vélo sur le parcours Eurovélo siglé « La Loire à vélo » dont 150 des 800 km passe par la vallée de la Loire.
Y découvrir des paysages tous plus somptueux les uns que les autres, sachez que la Loire est le dernier fleuve sauvage en Europe : elle fascine autant qu’elle effraie.

2. Survoler la région en montgolfières et se prendre pour Jules Verne le temps d’un voyage.
Beaucoup passent au dessus de chez mes parents et c’est avec plaisir, gamine, que j’allais les voir atterrir dans les champs voisins, ces grands ballons multicolores me fascinaient et c’est encore un peu vrai !

3. Visiter les très nombreux châteaux de la Loire et leurs somptueux jardins : Chenonceau, Amboise, Villandry, pour n’en citer que quelques uns.
Ils sont une vingtaine rien qu’en Touraine à pouvoir faire de vous une Diane de Poitiers ou un François 1er le temps d’une visite hors du temps.

4. Aller « aux cailloux » comprendre aller à la recherche de silex et pierres taillés par les hommes du néolithique dans les champs ou les vignes.
La préhistoire à une place importante en Touraine notamment autour du site du Grand Pressigny et son musée entièrement consacré à cette période.
Une image me vient en tête : je me revois avec mes oncles et cousines en bottes en caoutchouc à chercher des trésors et trouver au plus vite une loge de vignes pour s’abriter ou faire un cache-cache.

5. Boire du Bourgueil,du Chinon,du Vouvray,du Sauvignon.
Ce ne sont que quelques-uns des nombreux vins que l’on trouve en Touraine.
Ici, le Touraine Primeur à une fête digne du Beaujolais Nouveau !
A savoir également : de nombreux domaines viticoles ouvrent leurs portes pour des dégustations ou visites tout au long de l’année.

6. Manger des rillettes bien différentes de celles du Mans, des petits rillons grillés, du sandre au beurre blanc pêché dans le Cher, des pets de nones, du fromage de chèvre ou encore des fouaces.

7. Parler tourangeau car même si il se dit que le Val de Loire est réputé pour être l’une des régions où l’on parle le français le plus juste car sans accent, il y a de nombreuses expressions qui sont très typiques.
Ne pas hésiter par exemple à dire qu’il « tombe de l’eau » lorsqu’il pleut, à confondre souvent les verbes « être » et « avoir », à se plaindre « qu’on est pas rendus à Loches » lorsque l’on pense que ça prendra pas mal de temps avant que ça arrive, à « attraper » un accident ou encore avoir une « bobine » qui fait rire et remplacer « cet après-midi » par « c’tantôt » chaque fois que possible.

8. Visiter ou voir d’impressionnantes maisons troglodytes appelées aussi « maisons à l’envers ».
Elles sont souvent creusées dans la roche tendre de type calcaire.
Bon à savoir : beaucoup de chambres d’hôtes insolites sont de ce type de maison.

9. Se balader sur le chemin de St Jacques de Compostelle ou traverser la ligne de démarcation relative à la seconde guerre mondiale.
La vallée de la Loire regorge de lieux historiques moins connus mais tout aussi intéressants que ses célèbres châteaux.

10. Découvrir les maisons d’auteurs célèbres tel que Rabelais, Balzac ou Léonard de Vinci.

Touraine en automne
Paysage automnale de Touraine – Bléré

 Je ne manquerai pas dans de prochains billets de développer ces idées de découvertes une à une afin de vous donner envie de venir faire un tours à Tours et dans ma Touraine chérie.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire