Samedi en musique #6

 

Voici ma participation au rendez-vous en musique du blog BBB’s mum, il suffit de mettre une chanson que vous aimez que ce soit un tube du moment ou d’époque… 

Cette semaine il s'agit de "Tais toi mon cœur" de Dionysos et Olivia RUIZ. C'est un extrait de l'album "La mécanique du cœur" qui est aussi un excellent livre et un très joli film d’animation désormais.

Ça raconte quoi ?

L'histoire commence à Édimbourg en 1874. Jack naît le « jour le plus froid du monde » avec un cœur gelé.
La sage-femme sorcière qui l'a mis au monde, le Docteur Madeleine, parvient à le sauver, en greffant sur son cœur une horloge à coucou qui l'aide à battre à un rythme normal.
Jack peut vivre ainsi, mais à condition de remonter son horloge chaque jour et d’éviter toute émotion forte : pas de colère et surtout, pas de sentiments amoureux.
Pour ses dix ans, Madeleine accepte de l’accompagner en ville. C’est alors qu’il tombe sous le charme d’une petite chanteuse de rue de Grenade, Miss Acacia.


N’hésitez pas a partager votre samedi en musique en commentaire :)


Poulpinou et le pot




Cela faisait un petit moment que je ne vous avais pas parlé de mon Poulpinou chou.
Pourtant c’est un grand bavard qui grandit un peu plus chaque jour et je pourrais écrire un roman de toutes nos happy aventures.

On est en plein dans l’abandon des couches alias ses meilleures copines depuis 27 mois !

Depuis décembre, il est très demandeur du pot et ses couches sont quasiment sèches à chaque change mais de là à penser que c’était acquis : cela faisait encore doutes dans les esprits de papa chéri et le mien.

La rentrée a l’école est encore bien loin : no stress ! 

Il y a quelques semaines 3 des auxiliaires de la crèche a 1 ou 2 jours d’intervallaires nous on dit que ayè il était prêt pour le sans couche et qu’on devait franchir le pas, que cela ne posait pas de soucis pour eux, que l’apprentissage c’était aussi des accidents de pipi et de popo.

A la maison il est souvent sans couche et il demande systématiquement ou presque le pot donc cela ne nous a pas semblé insensé et nous nous sommes dit qu’elles connaissaient leur métier donc…nous voilà partis acheté des slips et des t-shirts de grands : adieu bodys !!

Le lundi : pas de couche : 2 accidents. L’équipe nous dit que c’est normal…
Le mardi : 1 accident. Idem, c’est normal…
Le mercredi : Poulpinou a voulu mettre une couche : ok on met.
Le jeudi : pas de couche. 2 accidents…
Le vendredi : Poulpinou a voulu mettre une couche : ok on met.

Voilà à peu près le rythme de nos couches/pas couches depuis quelques semaines.
Chez nous c’est couche à la demande, l’écoute de son enfant, tout ça !

Jeudi grosse discussion avec une des auxiliaire qui nous dit qu’il faut que l’on arrête de l’écouter et que c’est à cause de cela qu’il y a des accidents car il ne fait la différence entre avoir ou non une couche.

Euh…… J’avoue je ne sais pas quoi en penser…

A croire que l'apprentissage du sans couches c'est un peu comme biberon ou allaitement : tout le monde a son avis et tout le monde le donne avec bien entendu le a prendre ou a laisser habituel !

Pour moi, il a encore besoin de la couche comme « une sécurité » et le fait d’être entouré de pleins d’autres, de ne pas être écouté comme à la maison font qu’il y a accident.
Le truc c’est qu’il ne faudrait pas qu’il perde confiance donc pour le moment c’est fesses dans le slip à la maison et couches à la crèche !

Et chez vous, couches ou pas couches ? Étape franchie ?

J'ai testé pour vous... Le nouvel album de KYO : l’équilibre


Chose promise...
Je veux des journée plus longue mais juste plus longue pour faire des choses non prioritaires mais que j'ai grave envie de faire !!!

Allez trêve de blabla, maman poulpe a décidé de te raconter son écoute et désillusion du nouvel album de KYO : L’équilibre.

C'est donc le grand retour de KYO, le groupe pop rock phare des années 2000.
A l’époque j’étais hyper fan avec poster, forums, achats des albums et singles dés la sortie, écoute en boucle et tout et tout...

KYO se compose de 4 membres Benoît Poher, Fabien et Florian Dubos et Nicolas Chassagne.
Le premier album du groupe "Kyo" sort en 2000 et passe totalement inaperçu.
En 2003, KYO sort son deuxième album, "Le chemin". Le gros succès ! On les voit et on les entend partout...
Fin décembre 2004 sort l'album "300 lésions": mon préféré car sans aucuns doutes le plus pop rock.
Depuis, c’était silence radio pour le groupe...

Repassons au maintenant avec "L’équilibre" sorti fin mars.
Il est composé de douze titres très pop plutôt que rock.
Je l'ai écouté en 2 fois : la première 1 minute par chanson pour survoler et la seconde l'album entier en une fois.
 
Mes gros coups de coeur sont pour les titres suivants :
- L’équilibre
- Les vents contraires : ma préférée de préférée ! Ce n'est pas Benoit Poher mais Florian Dubos (le batteur du groupe) qui chante superbement.
- La route
- White trash
- Enfants du solstice

Les "mouais ça va" :
- On se tourne autour
- Récidiviste
- Poupées russe
- Nuits blanches
- XY
- Madone
- Le graal

Maintenant parlons de ce "Soooooo Whaaaaaaaat" : KYO devient sexuel dans cet album.
Entendu dans "On se tourne autour" : "tes jambes s’écartent a la chaleur d'un autre" ou dans "Enfants du solstice" : "tu penses a moi quand tu te touches".
Amis poètes bonsoir...

Bref un avis très mitigé mais je ne suis pas une critique musicale...
On a déjà trop entendu "le graal" et pas assez a mon goût le titre "l’équilibre" du coup vraiment hâte de découvrir le 3eme titre qui sortira. 

Et toi, tu as écouté cet album ? KYO or not KYO ?

Premières étapes....




Mon objectif final est de devenir une mangeuse régulée !

L'objectif n'est plus de perdre X kilos, il est de retrouver un comportement "normal" avec la nourriture.
Bon après si mon corps est d'accord il y a encore 6 voir 7 kilos en trop :)

Kesako une mangeuse régulée allez-vous me dire ?

Avoir un comportement régulé c’est de (re)faire confiance en ses sensations physiologiques.
En gros , manger par faim ce qui nous donne envie à un instant T et s’arrêter à satiété constitue la clé du comportement régulé.

J’aime beaucoup cette image qui est qu’il ne nous viendrait pas à l’esprit de recharger une batterie pleine.

Pour quelqu’un qui n’est pas ce comportement de « pulsions alimentaires » cela parait totalement normal, pour moi et plein d’accros des régimes ça ne l’est plus du tout…
Nous sommes en continu dans une phase d’ascension puis de descente brutale tant que la prise de conscience n’est pas là.

L’ascension c’est en quelques sortes le « allez cette fois c’est la bonne » ou le « bon alors aujourd’hui je compte bien tous mes points » ou « le chocolat c’est fini ».
Cette phase où la décision de lutter contre ses kilos en en privant d’une catégorie d’aliments ou de s’arrêter de manger parce que le dieu du comptage a dit 26 par jours pas un de plus...

La descente c’est aussi le « foutu pour foutu » quand le simple carré de chocolat sur lequel on n’a pas résisté se transforme en la tablette complète et ce gros sentiment de culpabilité, parfois même les larmes contre lesquelles on ne peut pas lutter…

Il est grand temps d’arrêter de rendre les aliments coupables donc de se restreindre et d’apprendre à voir la nourriture comme son meilleur ami et non comme son pire ennemi.

Voici mes premières grandes étapes :
- Reconnaitre la sensation de faim ;
- Découvrir la satiété que j’ai bien dû connaitre il y a fort longtemps ;
- Apprendre à gérer mes émotions autrement qu’en mangeant.

Je viens de redécouvrir en une petite semaine ce qu’était « la faim », cette sensation qui amène une petite pierre et des gargouillis dans ton ventre.

J’avance doucement mais surement sur le long chemin qui est le mien.