La non motivation...



Yes I can mais pas pour le moment...

Challenge de Noel : non check...
Voilà 15 jours que je n'ai pas mis les pieds en réunion et que forcément je suis bien loin de WW.

Non motivation due à pas mal de choses :
- La semaine de Noel/Nouvel an qui approche à grands pas
- Plusieurs restos en 15 jours
- Le pas envie de cuisiner
- Le pas envie de compter, noter (un peu beaucoup les élémentaires de WW)
- La fatigue
Tout ça, tout ça quoi ^^ Et encore je pourrais en trouver d'autres excuses...

Je vais limiter la casse en surveillant un peu ce que je mange histoire de ne pas trouver comme cadeau sur ma balance quelques kilos supplémentaires si durement perdus...

Et vous ? Des astuces pour surveiller son alimentation sans prise de tête ?

Petit papa Noël sois cool et ne me ramène pas mes kilos perdus...



Dans 1 semaine tout pile c'est Noël !
Objectif : ne pas tout reprendre le poids perdu pendant "la semaine de la mort".

Cette année, nous restons à la maison et accueillons mes parents, mes soeurettes et le papa de mon chéri.
C'est un gros point positif pour voir ce qui se passe dans son assiette.

Voici le menu de fête idéal à mes yeux, sans privations et festif :

Pain surprise ou feuilletés divers ( merci PICARD).
Bâtonnets de légumes et petites sauces.

Fruits de mer : crevettes roses, huîtres, bulots, saumon fumé.

Volaille farcie avec des châtaignes et des haricots verts

Salade

Fromage 

Bûche glacée

Mon astuce pour ne pas craquer sur l'apéro c'est de manger un fromage blanc et un fruit a 16h-16h30.

J'espère vraiment pouvoir gérer les fêtes sans faire trop parler ma gourmandise et en restant zen et sereine...

Quand j'étais petite...



Quand j'étais petite, je croyais comme Elo Mum que le sel servait à refroidir les plats.

Je croyais que la grenadine s’appelait grenadille.

Je pensais que lorsqu'on faisait pipi dans l'eau à la piscine elle se colorait en rouge pour mettre la honte à celui qui s'est "oublié".

Le matin, je secouais ma couette pour enlever le sable laissé par le marchand de sable.

Avec ma sœur, oui Amélie je nous balance, on croyait qu'on pourrait jouer discrètement aux Barbie la nuit et lumière allumée en mettant juste un boudin de porte.

Pour moi, le cordon ombilical des bébés était attaché au nombril dans le ventre des femmes enceintes.

Je creusais d'énormes trous dans le jardin de mes parents car je voulais devenir archéologue et je pensais qu'un trésor était enterré dans le jardin.

J'ai longtemps crû que la marque Asics s’appelait Oasics.

Ce billet a été inspiré de Elo Mum mais est une idée beaucoup partagée de Sabine et associés.
N'hésitez pas à partager vous aussi croyances enfantines !

J'ai testé pour vous... Little Wokyo



Nous avons parfois la grosse flemme de faire à manger et avons pris pour habitude de commander en livraison 1 fois par semaine : petit joker alimentaire qui fait du bien !
Et la wetweteuse que je suis s'accorde aussi cette soirèe en sans compter, sans noter !
Vendredi soir, lassée des burgers, sushis et pizzas : j'ai trouvé Little Wokyo en farfouillant sur le net.

C'est un concept que je ne connaissais pas du tout : livraison de wok, à emporter ou sur place dans un resto qui semble très chouette (enfin les photos donnent envie !).
La carte est alléchante avec des recettes variées et des desserts trop bon.
Les woks de nouilles sont accompagnés d'un poisson ou d'une viande et de légumes frais de saison.
Il y a également une recette végétarienne, des entrées et desserts pas communs. 
Livraison ne rime pas avec malbouffe : ça change un peu !! 

Chéri a pris un wok Pattaya (poulet thaï) et moi un wok Saigon (poulet cacahuètes) et en dessert nous avons pris un crumble mûre framboise et un chechuoi (perle de tapioca avec mangue et banane).
La commande est faite mais on ne nous annonce pas de délai de livraison : Little Wokyo si vous passez par ici cela mérite une amélioration.
En principe lorsque l'on commande en ligne ou par téléphone pour les autres enseignes c'est entre 30 et 45 minutes d'attente. 
1h après la commande : pas de livreur et pas non plus d'informations sur le site hormis "commande en cours". Blasée... 
J'appelle et une jeune femme me répond que ce soir c'est long (sans rire) et que notre commande est la prochaine à partir. Bon ok... 
30 min après soit 1h30 après la commande... heureusement que nous n'étions pas affamés... le livreur arrive ! 
En ouvrant le wok dans une boite type pastabox : ça sent hyper bon ! 
Ce mélange de légumes, pâtes et poulet est excellent, pas l'impression de manger gras et fastfood.
Le dessert une grosse découverte : je ne connaissais pas du tout l'association tapioca/fruits. 

On ne sait pas encore si l'on va recommander au vue du grooooos délai d'attente mais on y retournera peut être en passant à coté car bonne découverte culinaire. 

Ecrire...


Voilà 12 longs jours que je ne suis pas venue écrire, vous raconter mon quotidien, partager...

Gros manque...

Je ressens depuis toujours ce besoin d'écrire, de me confier.

Petite et ado j'avais un journal intime dans lequel j'écrivais dès que j'en avais envie : c'était un exutoire de ce que tout au fond je ressentais sans oser le dire.
Ça me ferait tellement bizarre de retrouver et relire tout ces écrits.
Ensuite j'ai eu un blog sur la plateforme Orangeblog : petits moments de partage en ligne et pas mal de rencontres.
Puis Orangeblog a fermé et j'ai arrêté de blogger... Enfin si j'ai eu un Skyblog !

Plusieurs mamans copines du net blogueuses ont fait renaître l'envie et du coup me voici ici !

Je viens de découvrir que l'on pouvez écrire des articles à l'avance et les publier au fil de la semaine sans même avoir besoin de se connecter sur l'ordi : grosse révélation !

Comptez sur moi pour publier plus régulièrement :)

Deux ans..



Il y a 2 ans nous étions en train de vivre la plus longue soirée et nuit de notre vie mais aussi notre dernière soirée sans toi.
Toi, petit poulpinou d'amour qui avait décidé de faire le coquin...

Certains décident d'avoir une naissance zen et sereine, pour toi ce fut mouvementé.
Un jour je te raconterais, cette césarienne en urgence au milieu de la nuit, toute cette angoisse avant et surtout cette peur atroce de te perdre...
Ce sentiment d'impuissance et cette euphorie à la fois.

Cette nuit tu auras 2 ans !
Ayè, je ne vais plus avoir le droit de compter en mois mais en années, tu deviens un petit grand.

2 ans que tu grandis avec nous, tu es un tout petit bonhomme plein de vie.
Il faut te suivre, tu es parfois émotif et d'autres c'est comme si tu n'avais déjà plus besoin de nous.
Certains jours sont plus difficiles que d'autres, tu apprends à devenir toi et nous à t'accompagner.
Tu nous fais rire, sourire parfois flipper...
C'est un bonheur d'apprendre à devenir parents à tes côtés.
Tu parles beaucoup, c'est un plaisir de t'écouter, tu es aussi en plein "terrible two" c'est beaucoup moins un plaisir de te voir t'affirmer mais c'est ainsi...

Merci à toi d'être toi...

Je t'aime fort mon tout petit poulpinou chou !