C'est la rentrée !

Et bien non, je ne suis pas de nouveau partie et encore moins sans rien vous dire...

Nous revenons tout juste de nos vacances hors de la maison.
Les secondes vacances de cet été !

Cette année, nous sommes partis avec MamieMa, Titi, Tata, Tonton et Mininièce à la frontière du Lot et Garonne et du Périgord près de Castillonés.

Une maison avec piscine au milieu des tournesols et sans civilisation hormis Joe, le jardinier qui a fourni des bons légumes non traités pendant le séjour et même pour après !

C'était chouette de passer du temps tous ensemble mais aussi d'être quasi coupée du monde virtuel car pas de réseau durant cette semaine.
J'ai juste lu mes mails, poster des photos sur Instagram et voilà !

Bref, on a bien profité, bien mangé et ma connasse de balance a bien su me le dire hier matin...
Je ne veux pas en faire une lubie, j'ai trop souffert de voir mon poids comme un ennemi...
Action/réaction : tout noter pour prendre conscience, réajuster et revenir doucement à mon poids de forme.

Depuis hier, c'est aussi le retour de la "quasi" routine quotidienne : réveil, travail, nounou, centre aéré, maison, dodo !
J'ai hâte de reprendre la "vraie routine" et de ne plus aller au centre aéré un peu loin de la maison même si ça fait marcher... 

Pour cette rentrée blog, je vous propose de vous en dire plus sur nous chaque semaine en reprenant le rendez-vous du dimanche, "Ma semaine en mots et en images".

Est-ce que le rendez-vous "Menus de la semaine" mérite à votre sens de revenir ?

Côté, "la vie, la vraie", je ne vous promets pas de post tout les jours puisque vous le savez ce retour ici est sous le signe du "pas de prise de tête, pas de planning".
Des sujets dont vous voulez que je parle ici ?

Rééquilibrage alimentaire ? Dyspraxie ?
Enfant hypersensible ? Bio-cool en devenir ? Sorties à Nantes ?

Dites moi tout !


Pardon pour ce post "en vrac". 
Je me relis et je me dis que je ne vais pas vous dire que pour la rentrée j'ai décidé de devenir organisée : ce serait vous mentir...

Bonne journée !


Guerre aux additifs : enclenchée !

Après avoir totalement changé nos habitudes alimentaires concernant la viande, vient maintenant le temps de déclarer une nouvelle guerre : la guerre aux additifs !

Ils sont partout et sont censés « pimper » nos aliments favoris : les rendre plus colorés, plus appétissants et surtout plus chimiques…

On les reconnait facilement car ils ont la lettre E suivie de 3 chiffres dans la liste des ingrédients.
Plus les années passent et plus j’ai l’impression qu’il y en a !

Pourquoi leur déclarer la guerre ?

Ils sont aujourd’hui tous massivement utilisés par les industriels sans prendre gare aux effets secondaires.

Un quart des additifs pourrait être dangereux pour la santé...
En sachant qu'on en compte 300 à peu près... Ouais, ouais, ouais...

Exemples probants :

Les produits light qui sont en fait bourrés de ces produits chimiques.
Il faut savoir que les édulcorants ont un pouvoir sucrant 200 fois supérieur au « vrai sucre ».
Aucuns effets prouvés du bienfait du light pour réussir un amaigrissement.
D’ailleurs, je suis la preuve vivante que l’on peut perdre 15 kilos sans manger de light !
Bon par contre passons le fait que je préfère le breizh cola light au vrai coca-cola….

Les bonbons sont également pleins d’additifs divers et variés et il vient récemment d’être émis le fait qu’ils pourraient favoriser l’hyperactivité.
J’ai remarqué que quand Poulpinou revient d’un anniversaire où il mange des bonbons en énorme quantité, il est encore plus surexcité que de base…

Comment déclarer la guerre ?

Les industriels commencent à ruser en indiquant le vrai nom de l’additif plutôt que son E…
Pas facile du coup de trier…

Un peu perdue, j’ai découvert par hasard  une super application pour Smartphone : YUKA 




Cette application s'installe en 5 secondes et change vraiment la vie !
Elle est gratuite et disponible sur l'App Store et Play Store.
En plus, gros cocorico : se sont des français qui l'ont crée en 2016.

Yuka permet juste en scannant le code barre d'un produit de connaitre sa composition et surtout la décrypter.

On peut en un coup de scan savoir si le produit possède ou non des additifs alimentaires, lesquels et si ils sont potentiellement néfastes ou non.
Il est également indiqué les valeurs nutritionnelles.
Bémol :  souvent les aliments sont en "médiocre" car ils sont gras ou sucré mais bon quand par exemple on mange du fromage : on sait que c'est gras !

Quelques jours d'utilisation et je valide à fond l'utilisation de Yuka comme arme massive de lutte !

En l'installant, j'ai passé en revue tout les placards, le congélateur et le frigo...

J'ai eu de grosses surprises et je l'avoue pas mal de déceptions notamment avec des grandes marques dont je pensais les valeurs plus tournées vers le "naturel".

Attention les gens qui me suivent sur Instagram en ont déjà fait les frais : on devient vite addict au scan et j'ai même l'impression d'avoir créée une secte...

Bien entendu, pas de là à en faire une psychose...
Nous pouvons tous être acteur du changement...
Permettre d’avoir une alimentation plus saine...
En faisant juste plus attention à ce que l’on met dans nos caddies...

On mange quoi cette semaine ? #1

En ce moment, on est en phase de bordel alimentaire à base de "huhuhu mais on mange quoi ?" ou encore "j'ai la flemme de faire à manger" et bien d'autres encore ! 

Et faisant partie de ces personnes qui reprennent facilement du poids, j'ai réussi depuis à février sans y prendre garde à gagner fingers in the nose quelques kilos à la loterie de la malbouffe et du grand n'imp' ! 

Il est grand temps de dire STOOOOOOOP ! 

J'ai donc décidé de réinstaurer les menus de la semaine ! 
Et comme je suis gentille et je sais que c'est sûrement le même bordel chez vous, j'ai décidé de vous le partager !

Voilà le plan d'attaque de la semaine : 

Un clic pour agrandir !

 Comme d'habitude il manque : pain, fruits, dessert, fromage mais rassurez vous ils sont là quand il y a besoin.

 Et chez vous en ce moment c'est aussi en mode "vacances" niveau alimentaire ou vous essayez de garder un oeil ? 

Et autre petite question : Chouquette et Poulpinou mangent quasiment comme nous ou adapté, est-ce que ça vous dit que je publie leurs menus à eux aussi pour vous inspirer pour vos loulous ? 

Bonne journée ! 

Celle qui a changé d'avis...

1 mois et demi plus tard, une discussion avec une amie qui m'a fait beaucoup cogiter...

Et puis se rendre à l'évidence...

Elle est revenue cette envie d'écrire, presque plus forte encore...

En fait, elle est un besoin viscéral, de ceux que l'on ne peut pas expliquer.

Mais je sais que je veux ce retour différemment...

Je m'étais perdue...

Perdue entre pas mal de choses coté perso qui me sont tombées dessus...
Les soucis d'ass mat' de Chouquette, la dyspraxie avérée de Poulpinou, ... 

Perdue face à ce blog qui me laissait plus d'espace pour être celle que je veux être, celle que je suis...

Perdue face à des objectifs fixée par moi même trop nombreux : je voulais vous raconter ça et puis ça ah et puis encore ça...

Perdue face à une influence que je ne voulais sans doutes pas enfin si mais pas comme cela...

Perdue avec une reprise de quelques kilos très vite et bizarrement cela correspond avec le déclin de mon envie de bloguer...

Je ne sais pas pourquoi j'ai voulu m'infliger cette peine : ne plus écrire, quelle idée !

Le coté psychologique joue beaucoup sur mon poids, je le sais...

J'ai donc décidé de me reprendre en main et cela doit passer par ici, j'en suis persuadée.

Mais mon retour ici sera donc à mon image : de la vie, la vraie !

Plus d'espace publicitaire, plus de contraintes et du quotidien, notre quotidien.

Vous nous suivez ?



Trois petits tours et puis s'en va...

Pubié une première fois le 10 juin 2017...
 
Voilà, la décision est désormais bien mûre dans ma tête...

J'ai décidé de stopper le blog...

Par manque de temps...

Par manque d'envie...

Par manque de mots...

J'ai des milliards d'idées, de choses à vous dire, à vous partager, à vous faire découvrir...

Mais quand j'en trouve ENFIN le temps, je me retrouve face au syndrome de la page Mozilla blanche...

Plus rien ne vient, les mots sont comme bloqués sous mes doigts...

Je crois que j'ai fait le tour de cette aventure bloguesque...

Bien entendu, je laisse ce petit chez moi ouvert...

On ne sait jamais...

Tout ce mois de Juin, vous trouverez ici les derniers posts de partenariats en cours : des produits et des lieux canonissimes dont vraiment il faut que je prenne le temps de vous parler !

Nos aventures continuent sur Instagram sous le compte Eloodie44

Je continue de poster là bas notre quotidien, mes coups de cœur produits, mes coups de moins bien, ...
Et bien plus régulièrement que je n'ai pu le faire ici ces derniers temps... 

Et pour finir... 
 
Merci à vous d'avoir suivi nos aventures ici pendant quasiment 4 ans...

Merci à tout mes partenaires pour leur confiance...

Merci à toutes ces personnes que j'ai pu rencontrer pendant cette aventure, pour certaines vous êtes devenues des amies chères à mon coeur...

Merci le blog de m'avoir fait grandir, prendre confiance et de m'avoir épanouie...





Miss Crevette a testé pour vous... Les couches LOTUS Baby

On a eu la chance juste après leur sortie dans le commerce de tester les nouvelles couches Lotus Baby Touch. 

Lotus Baby est une marque présente à la maison depuis des années pour le fameux coton carré que tout parents connaissent.

Les couches Lotus Baby Touch viennent avec une gamme de lingettes créés un vrai univers bébé pour la marque Lotus.




Nous avons donc reçu un paquet taille 3 à la maison juste avant que Miss Crevette passe enfin la barrière des 9kg donc pile poil et passe donc en taille 4 !



Première impression : ohh les jolies couches ! 
Les dessins sont vraiment beaux et il y a plein de petits détails ce qui peut chez nous sauver un change compliqué... 
 ... "Regardes le joli papillon !" ... 

Deuxième impression : elles ont l'air hyper confortables ! 
La douceur de la couche m'a beaucoup surprise.
Sa ceinture complètement élastiquée est à mon sens une grande innovation.
Miss Crevette qui remue beaucoup n'a pas dû être gênée dans ses mouvements.

On est ensuite passé au vrai test, LE CRASH TEST jour et nuit !! 

Verdict : aucunes fuites, pas de débordement alors que comme précisé plus haut on était pile dans la limite de poids... 

Miss Crevette n'a pas les fesses sensibles donc ce n'est pas un élément de comparaison probant mais elle n'a eu aucunes rougeurs ou boutons.

En comparaison aux couches que nous utilisons habituellement, je n'ai trouvé aucuns points négatifs aux Lotus Baby Touch.
La ceinture a même était à mon sens et avec ma Miss Crevette survoltée un gros point en plus.
 
Les couches Lotus Baby Touch sont disponibles en moyennes et grandes surfaces.

Niveau prix, on se trouve à un prix équivalent aux Pampers dont la composition cracra n'a semble t'il rien à voir avec celles-ci.
La marque que nous utilisons habituellement est la marque distributeur de notre supermarché donc moins chères.
Mon Intermarché Contact vient d'en recevoir des Lotus Baby Touch et je suis à juste 2 petits doigts de craquer pour un autre paquet ! 

Crash test réussi, envie d'en acheter d'autres... 

Lotus Baby Touch validées...

J'ai testé pour vous... Les collants GALBEA de Sigvaris

Je fais partie de ces filles pas du tout chanceuses avec leurs jambes : elles deviennent hyper lourdes dès qu'il commence à faire chaud, dès que je reste debout ou à piétiner trop longtemps, dès que je prends l'avion, ...

Ajoutez à cela 2 césariennes donc 2 fois les super piqûres dans les jambes et les 6 semaines de bas de contention...

Mais toutes ces mésaventures de jambes en cartons cotons m'auront permises de découvrir une marque que je pensais à tort destinée aux mamies : SIGVARIS.

A bas les bas de mamies et avec cette marque vive les bas colorés, faciles à mettre et même jolis ! Oui oui oui !!

Je ne remercierai jamais assez ma pharmacienne de m'avoir orientée vers cette marque après ma première césarienne et mon désarroi face aux bas achetés en cata par PapaChéri quelques heures après cette césarienne.

Bon, revenons en à la super nouveauté SIGVARIS que j'ai eu la chance de tester : les collants GALBEA.

GALBEA ce sont des collants mais aussi un legging' spécialement conçus pour les jeunes mamans.
Ils nous promettent de redessiner la silhouette tout en assurant une légère compression.
 
Attention, ce ne sont pas des produits médicaux et ils ne peuvent remplacer une vraie compression médicale sur ordonnance.

Voilà ce que j'en ai pensé après les avoir mis une chaude journée de canicule et d'autres journées estivales mais moins chaudes :

 - Les collants sont juste hyper confortables : la culotte arrive au dessus du nombril.

- Faciles à mettre même après la douche et ça ce n'est pas gagné pour ce genre de produit...

- L'opacité est parfaite et sa solidité validée par Mr Gromeo, le chat qui adore griffer les collants !

- L'effet sculptant est nickel voir même bluffant au niveau du ventre surtout. : a moi ventre plat !! 

- Et le plus important : la compression !
Les collants compriment pour moi juste comme il faut. 
Je n'ai pas du tout eu la sensation d'étouffer au niveau des jambes et même si je donnais super chaud à mes collègues avec ces collants opaques, le port aura été agréable la journée entière.

Verdict : 
Sincèrement, je crois que je ne pourrai plus m'en passer lors des fortes chaleurs et que je sais que je dois piétiner. 
Conquise par ces collants GALBEA et je pense même investir prochainement dans le legging' ! 


10 choses "petits budgets" à faire avec les enfants à Singapour

L'an passé nous partions un peu plus de 15 jours à Singapour chez nos amis expat' là bas.

A Singapour, vous pouvez faire des tonnes d'activités payantes avec les enfants : les différents zoos, l'aquarium, Universal Studios, ...

Mais il y a aussi de quoi satisfaire les petits budgets et des quartiers très sympas à ne pas louper !

Voici une liste non exhaustive avec 10 idées de choses gratuites ou presque à faire à Singapour :

1. Faire "Coucou !" au Merlion  

Le Merlion est le symbole de Singapour.

Mi-sirène mi-lion, cet animal imaginaire est visible dans pas mal d'endroits de la ville, sur les goodies, sur des affiches, ...

Le jeu est donc de trouver les Merlion cachés un peu partout !

Allez, je vous aide un peu : le plus célèbre crache de l'eau sur Marina Bay et le plus grand est sur l'Ile de Sentosa !



2. Manger dans les food-court 

Lorsque nous voyageons, nous n'aimons pas trop aller manger dans les "lieux à touristes".
À Singapour où ils sont appelés Hawker Centres, les food-court nous ouvrent leurs bras !

Un food-court est un espace équipé de tables et de bancs fixés au sol entourés d’une multitude d’échoppes qui proposent chacune leurs spécialités.

Les Singapouriens adorent manger et ils ont une culture culinaire hyper variée : chinoise, indienne, malaise.
Les prix pratiqués sont vraiment minis et il y a tellement de choix que l'on est sûr de trouver SON plat.

Coté hygiène, à Singapour on ne rigole pas avec cela : les échoppes ont une note (A étant la meilleure) donc pas de soucis pour y manger avec les enfants.




3. Découvrir les Gardens by the bay

Visiter les zones intérieures du parc Gardens by the Bay est payant mais s’y promener en extérieur est totalement gratuit.

L’endroit est vraiment extraordinaire, on se croirait dans Avatar !

Il y a en plus un espace aquatique gratuit et fun pour les enfants : pensez aux maillots de bain !

Ne ratez pas le spectacle de lumières des Supergrove Trees à 19 h 45 et 20 h 45, vous le regretteriez...

Les Gardens by the bay est  un incontournable de Singapour dont je vous ais parlé plus longuement ici



4. Manger des satay au milieu du quartier d'affaires

Le soir au coeur du quartier d'affaires née "Satay Street", une rue surnommée ainsi car elle se transforme en « rue de la meilleure brochette du monde ».
Oui, tout les stands ont les meilleures du monde mais chacun selon ses propres critères !

Cette rue est située juste derrière, le food court de Lau Pa Sat.

Vous vous asseyez, vous commander jus ou bières et brochettes et on vous apporte cela à table !

C'est assez marrant en plein cœur du quartier d'affaires de se promener au milieu des barbecues.


5. Se promener dans Chinatown  

Une plongée au cœur du quartier chinois : mignonnes Shop Houses, temples divers, ...

Chinatown est un véritable musée ouvert !

On peut y flâner, y faire aussi du shopping à tout petit budget, y manger dans ses nombreux Hawker Centres .



6. Visiter le jardin botanique

Dépaysement immédiat dans ce parc hyper accessible en transport en commun.

Dans ce jardin botanique on peut croiser des feuilles plus grandes que soi, des orchidées à tête humaine, des dinosaures, des énormes varans et aussi des canards et des cygnes.

Sublime endroit où l'on peut flâner des heures et des heures pour...rien !

Sauf bien entendu si vous souhaitez visiter le magnifique jardin des orchidées comportant des centaines d'espèces différentes et qui est à mon sens un incontournable.




7. Se promener dans Arab Street

Arab Street, est un chouette quartier : ambiance vivante, chaleureuse, colorée grâce au street art très présent, des boutiques diverses et variées et bien entendu des bars et restos sympas.

Et surtout ne manquez la superbe mosquée digne du dessin animé Aladdin !


8. Visiter une caserne de pompiers

Si vous avez des fans de pompier : ils vont être fous !!! Poulpinou en parle encore presque 1 an après !!

Chaque samedi matin, quelques casernes de pompier de la ville accueillent gratuitement les enfants (et les parents) pour leur faire découvrir leur métier de pompier.

Vous pouvez découvrir ici notre matinée dans une caserne de pompiers singapourienne.



9. Se promener dans Little India

Ambiance Bollywood, sari et épices...

Dans ce quartier, vous en prendrez plein les yeux, les papilles et vous pourrez y laisser s'éveiller vos autres sens également.

De magnifiques temples hindous tous plus colorés et décorés les uns que les autres, des boutiques à ne plus en finir, des couleurs encore et encore...

Et si vous avez envie de faire du shopping, allez dans le gigantesque Mustafa Shopping Center qui fait la taille d'une rue, vraiment !
Il ouvert 24 heures sur 24 et où l'on trouve de tout, le défi est même de ne pas y trouver quelques chose !



10. Aller à la plage à Sentosa

Temple du tourisme, l'île artificielle de Sentosa regroupe sur 5km de nombreuses attractions (cinéma, parc d’attraction, aquarium, simulateurs de vol…) mais aussi une plage qui est elle totalement gratuite.

Sable blanc, cocotiers et même des paons, la plage est bien entretenue.
Paysage de rêve !

Par contre, le port pas loin et ses gigantesques cargos ne nous a pas trop donné envie de nous baigner même si la baignade est surveillée et qu'il y a un filet pour définir la zone.

A mon sens, cet endroit est top pour faire jouer les enfants dans le sable, manger ou boire un verre les pieds dans le sable le soir dans l'un des nombreux restaurant mais pas pour faire trempette.


    
Qu'est ce qui vous donne le plus envie dans ces 10 choses "petit budget" à faire à Singapour ?